Ouvrir le menu
cryptoneet
cryptoneet
notre avis sur algo algorand

Algorand : Que devriez-vous savoir sur cette crypto ?

splitter
Richard "Ororys"Ric
18 mars 2023par Richard "Ororys"

Le catalogue des projets de blockchain de première couche est assez dense. Algorand fait partie de ce registre, et il se range dans la catégorie bien remplie des plateformes de smarts contracts. Au même titre qu’Ethereum ou encore Solana, Algorand vise à héberger des applications décentralisées. 

Quelles sont les particularités du réseau Algorand ? Comment fonctionne-t-il ?

Reprenons en détail ce projet qui cherche à s’imposer dans ce secteur très concurrentiel.

maskLe contenu de cette page web n'est pas un conseil en investissement. Celui-ci est destiné à des fins éducatives et nous vous conseillons d'étayez vos connaissances avant de prendre la moindre décision.
crypto

Qu'est-ce que le projet Algorand ?

Algorand est un projet de blockchain de première couche. Il cherche à devenir une plateforme de contrats intelligents (smarts contracts) décentralisée. Il a été créé en 2017 par Silvio Micali. Professeur de l’université du Massachusetts, il est reconnu dans le milieu de la cryptographie pour plusieurs travaux. Il est l’un des chercheurs à l’origine du chiffrement probabiliste, des fonctions aléatoires vérifiables (VRF) et d’autres protocoles qui sont des bases du domaine. Il a d’ailleurs reçu plusieurs prix à travers sa brillante carrière : 

  • Le prix Gödel en 1993

  • Le prix RSA en cryptographie en 2004

  • Le prix Turing en 2012 (équivalent du prix nobel de l’informatique)

Il est important de détailler son parcours et ses récompenses prestigieuses, car il est le fondateur et le superviseur du projet Algorand. Il est à l’origine de son mécanisme de consensus, appelé Pure Proof-Of-Stake (PPoS), qui rend la blockchain de ce projet extrêmement efficace. 

Dans les projets de blockchains, il se dit souvent qu’il y a un trilemme, permettant d’équilibrer un réseau. Les 3 composantes sont la Décentralisation, la Scalabilité, et la Sécurité. Selon cette théorie très répandue, augmenter l’une de ces 3 composantes se fait au détriment des autres. 

Cette particularité de mécanisme de consensus permettrait à Algorand d’échapper à cette théorie. C’est en tout cas l’objectif du projet. Nous verrons le fonctionnement du réseau, plus tard dans l’article. 

À quoi sert l’ALGO ?

L’ALGO est le jeton de base de l’écosystème d’Algorand. Il est un utility token et possède à ce titre de nombreuses utilités au sein du réseau.

Pour commencer, il permet de payer les frais de réseau, nécessaires pour effectuer des transactions sur la blockchain. 

Ces frais récoltés permettent entre autres de récompenser les nœuds validateurs qui participent à la sécurisation du réseau. Pour former ces entités, il faut verrouiller des jetons ALGO dans un processus de staking. 

L’ALGO est également un jeton de gouvernance. Il permet à ces détenteurs de voter à propos du futur du projet. Cela se passe lors de périodes spéciales dédiées à cette activité, qui durent 3 mois. 

Enfin, l’ALGO est une cryptomonnaie qui possède une valeur. Il sert donc d’actif de spéculation pour les investisseurs et les traders, et peut même servir comme monnaie sur certains terminaux de paiement. 

Historique du projet

L’historique du projet Algorand est dense. Nous vous proposons un bref récapitulatif des événements qui lui sont liés : 

2017 : Silvio Micali, professeur d'informatique au MIT, annonce le lancement d'Algorand. Il s’agit d’un nouveau protocole de consensus de blockchain basé sur une preuve d'enjeu pure (PPoS).

Juin 2019 : Algorand lance son réseau principal. Il est alors possible pour les utilisateurs de participer à la validation des blocs de la blockchain. Une ICO permet au projet de lever plus de 122 millions de dollars.

Mars 2021 : Algorand annonce la création d'un fonds de 300 millions de dollars pour soutenir l'adoption de la blockchain Algorand. Ce programme vise particulièrement les entreprises et les organisations gouvernementales.

Juin 2021 : Algorand lance sa version 2.0, une mise à niveau majeure de sa plateforme. Celle-ci comprend des nouvelles fonctionnalités telles que des contrats intelligents, des jetons non-fongibles (NFT), et de l’interopérabilité avec Ethereum.

Février 2022 : Algorand annonce un partenariat avec la Banque centrale des Bahamas pour lancer un dollar numérique basé sur la blockchain Algorand.

Mai 2022 : Algorand conclut un partenariat avec la Fédération Internationale de Football (FIFA)

Comment ça fonctionne ?

La grande particularité d’Algorand est son mécanisme de consensus, le Pure Proof-Of-Stake. Le réseau utilise un protocole Byzantin décentralisé, très répandu dans la sécurisation des blockchains. Pour faire simple, il s’agit de la manière par laquelle la blockchain trouve son consensus pour valider un bloc. Avec la spécificité Byzantine, le réseau accepte de tolérer des acteurs malveillants dans le processus. Il est cependant nécessaire que les validateurs bienveillants représentent plus de ⅔ de la totalité. 

À cela, s’ajoute le mécanisme de PPoS pour atteindre un consensus et ainsi valider un bloc. Ce protocole est très efficace, permet de valider une transaction en moins de 5 secondes et de gérer près de 6 000 transactions par seconde. Voyons en détail comment se déroule le processus de sécurisation du réseau. 

La proposition de bloc

Pour démarrer, il existe un nombre d'utilisateurs éligibles. Ces derniers possèdent tous de la crypto ALGO, et le mettent en jeu via un processus de staking. Cela permet de former des nœuds de validation

Plus la quantité de jetons que vous possédez est grande, et plus vous êtes susceptible d’être sélectionné dans le processus. Cela permet de s’assurer que les validateurs n’aient pas de nécessité de créer plusieurs comptes pour augmenter leur chance de sélection. 

L’un des utilisateurs est sélectionné aléatoirement et propose le bloc pour la validation. Une fois cela fait, le réseau constitue un comité de vote, encore une fois de manière aléatoire et décentralisée. 

Les utilisateurs sélectionnés génèrent deux clés, différentes de celles des utilisateurs classiques du réseau. La première, temporaire, est faite pour être utilisée pendant un certain nombre de tours. La seconde, éphémère également, ne dure qu’un tour et est ensuite détruite. Cela permet d’augmenter la sécurité du réseau, notamment sur les attaques malveillantes rétroactives. Ces dernières ciblent d’anciennes clés sur des blocs déjà vérifiés, mais avec cette innovation, elles sont supprimées immédiatement après la validation du bloc. 

Soft vote

À cette étape, nous avons un proposant de bloc ainsi qu’un comité de vote, sélectionnés aléatoirement. Il est temps de voter pour la validation du bloc. 

Pour résumer, des messages circulent entre les nœuds sélectionnés. Après vérification, ces derniers valident aléatoirement une sélection grâce à VRF. La dernière étape consiste à comparer les hashages de chaque preuve VRF, pour ne retenir que le plus faible. Celle-ci est ensuite propagée à l’ensemble du réseau. 

Les nœuds recherchent ensuite, dans les comptes qui leurs sont liés, lesquels ont été sélectionnés pour participer au vote. Les comptes possèdent une capacité de vote proportionnelle au nombre d’ALGO possédés. 

D’un bloc à l’autre, les comités sont de tailles différentes. Pour passer à l’étape suivante, il faut un minimum de votes, qui correspond à un certain pourcentage de la taille du comité. Une fois ce nombre atteint, on passe à la certification du vote. 

Certification de vote

Dernière étape du processus de consensus. Un nouveau comité est formé aléatoirement grâce à VRF afin de permettre l’étape de double-vérification. Il vérifie la proposition validée par le comité précédent et s’assure qu’il n’y a pas d'incohérence. 

L’étape est assez similaire à la précédente. Ce nouveau groupe de comptes vote pour certifier le bloc. Lorsque le nombre nécessaire est atteint, une certification pour le bloc est inscrite sur la blockchain. Le réseau passe ensuite à une nouvelle validation de bloc. 

Cours de l’ALGO

Le jeton ALGO est lancé lors d’une ICO le 19 juin 2019. À ce moment-là, un ALGO est vendu au prix de 2.4 USD. Cette mise en vente permet au projet Algorand de lever plus de 122 millions de dollars. 

Lors de sa mise sur le marché publiquement, le 22 juin 2019, le prix affiché est de 3.15 $. Sous la pression vendeuse, le prix du jeton s’écroule rapidement. Il atteint 0.19 $ à la fin du mois de septembre de la même année. 

L’ALGO oscille alors pendant plus d’un an, entre 0.13 $ et 0.6 $. En janvier 2021, le cours du jeton repart à la hausse. Après un premier pic à 1.7 $ à la mi-février 2021, ALGO atteint 2.3 $ en septembre 2021. On peut définir ceci comme un ATH, puisque la première valeur enregistrée au-dessus de celle-ci était immédiatement après l’ICO. 

Le jeton va ensuite suivre la tendance du marché. Il connaît un premier crash en janvier 2022 avec les autres cryptomonnaies. Puis un second en mai 2022 avec l’effondrement de l’écosystème Terra, qui porte le jeton à la valeur de 0.42 $. Après un autre crash en décembre 2022, suite à la faillite de la plateforme FTX, le jeton s’établit à 0.16 $.

À la fin du Q1 2023, un ALGO vaut environ 0.21 $. Cela semble représenter une bonne porte d’entrée, au vu de l’historique de son prix et de son ATH. 

Comment est fixé son cours ?

Comme pour tout actif lié à la spéculation, la loi de l’offre et de la demande dicte le cours de l’ALGO. Plus les investisseurs et traders souhaitent acheter, ce qui représente la demande, et plus le cours augmente. Au contraire, plus il y a d’ordres de vente, et donc d’offres, et plus le cours diminue.

S’ajoute à ce système tout ce qui peut influencer les investisseurs et les traders. En effet, une décision gouvernementale ou encore un partenariat de prestige va indirectement jouer sur ce phénomène. Ainsi, on a pu voir des crashs d’écosystèmes, comme FTX, poussant les utilisateurs à la vente, et provoquant une chute rapide de l’ensemble du marché des cryptos. 

L’inflation ou la déflation joue également légèrement sur le cours. Pour l’ALGO, une quantité maximale de 10 milliards de jetons est définie. Actuellement, plus de 7 milliards de jetons sont libérés soit plus de 71 % de la quantité maximale. Des jetons sont ainsi régulièrement libérés sur le marché, rendant l’ALGO inflationniste à court et moyen terme. Une fois la limite atteinte, cette crypto deviendra déflationniste. 

Enfin, l’ALGO est sujet aux tendances du marché. Le marché de la bourse et le cours du BTC dictent la tendance du marché des actifs numériques. Quand ces deux composantes sont à la hausse, c’est le cas du reste des cryptomonnaies. L’inverse est également vrai. 

Avantages et inconvénients

Avantages d’Algorand

Premièrement, force est de constater que la technologie embarquée par Algorand est novatrice. Le mécanisme de consensus permet à l’équipe d’annoncer pouvoir opérer une blockchain scalable, sécurisée et décentralisée, sans le sacrifice de l’un de ces piliers. C’est totalement inédit, tant la théorie du trilemme de la blockchain est populaire et considérée comme vraie. Il s’agit donc d’un point important pour tenter de se différencier de ses concurrents.

De ce premier point découle le deuxième : les capacités du réseau. En plus de proposer un réseau sécurisé et décentralisé, Algorand affiche des capacités intéressantes. Entre le moment où vous lancer une transaction, et le moment où cette dernière est validée, seulement 3 à 4 secondes se sont écoulées. 

Le réseau pourrait en théorie, avec des mises à niveau, gérer plus de 6 000 transactions par seconde. En plus de cela, Algorand peut se vanter d’appliquer des frais de réseau très faibles, de l’ordre de 0.0002 $, et d’être neutre en carbone. 

Le marketing du projet et la capacité de l’équipe à nouer des partenariats sont indéniablement des points importants. Algorand n’est pas en reste de ce côté-là et compte plusieurs collaborations importantes comme Circle ou encore Tether. Le projet a même réussi à tisser des liens avec la FIFA (la fédération internationale de football) en 2022. 

Inconvénients d’Algorand

Il s’agit d’un inconvénient qui revient souvent en crypto : la concurrence. La densité des projets dans le marché des actifs numériques fait qu’il est impossible d’obtenir un monopole dans un domaine. C’est le cas pour Algorand, qui se situe dans la catégorie la plus difficile à ce niveau-là. En effet, les blockchain de première couche visant à héberger des applications décentralisées sont extrêmement nombreuses. Il y a notamment Polygon, Avalanche, Solana, ou encore le roi de la catégorie, Ethereum. 

Il sera donc très difficile de se démarquer de tous ces projets, tout aussi innovants les uns que les autres. 

L’adoption limitée du projet forme un second inconvénient. En effet, nous n’entendons que peu parler d’Algorand sur les réseaux sociaux. Son écosystème DeFi (Finance décentralisée) et NFT sont assez méconnus. Face à des mastodontes comme Ethereum, qui accapare toute la visibilité, il est important de pouvoir proposer des solutions pour satisfaire ses utilisateurs. 

Tant dans la traction que dans la fidélisation, le projet semble rencontrer des difficultés. Cela ne s’arrange pas avec le récent piratage du portefeuille MyAlgo, qui a mené à plus de 10 millions de dollars de perte. 

Les avis sur le projet Algorand

Avis des partisans d’Algorand

Algorand est très populaire auprès des médias spécialisés et de certaines personnalités célèbres, pour toutes les raisons que nous avons précédemment évoquées. 

Beaucoup de ses partisans pensent que la blockchain Algorand est l’évolution de ce type de réseau, grâce à son mécanisme de consensus novateur. C’est d’ailleurs ce qu’a déclaré Michael Arrington, un investisseur célèbre. 

Grâce à cette particularité, le réseau est fiable, sécurisé et décentralisé. Ces qualités sont reprises à travers plusieurs articles du media Forbes, ce qui est très élogieux pour Algorand. 

L’écologie est une préoccupation majeure dans le monde d’aujourd’hui. Beaucoup des défenseurs du projet se servent de la neutralité en carbone d’Algorand pour la mettre en avant sur les réseaux sociaux. 

Critiques sur Algorand

Ce qui fait la force d’Algorand peut également être sujet à des critiques. Certains estiment que le mécanisme de consensus de PPoS ne rend pas le réseau totalement décentralisé. Il pourrait même être sensible aux attaques de Sybil selon le trader Tone Vays.

Les autres critiques ciblent notamment l’écosystème d’Algorand, qui semble peu attractif. Crypto Briefing, un site d'analyse de crypto-monnaies, a publié un article en 2019. Ce dernier visait le manque de développement d'applications sur la plateforme Algorand. Ils affirment que "le développement d'applications est l'un des éléments les plus importants pour une plateforme blockchain, et Algorand ne semble pas attirer beaucoup d'attention dans ce domaine".

Coin Bureau, dans sa vidéo sur le sujet, a également soulevé la faible adoption du réseau comme un inconvénient majeur. 

Notre avis sur Algorand

De notre côté, nous avons été convaincus par les avancées technologiques que présente Algorand. L’équipe pense réellement pouvoir outrepasser le trilemme de la blockchain, qui fait loi dans les projets de ce type. Dans le cas où cela s’avère vrai, il se peut que le projet réussisse à se démarquer. 

Malheureusement, nous n’avons pas encore eu droit à un stress test de ce réseau. En effet, pour pouvoir évaluer ses capacités en situation réelle, il faudrait une adoption beaucoup plus grande de la blockchain. Or, pour le moment, son écosystème ne permet pas d’attirer des utilisateurs en grand nombre, et cela constitue le plus grand levier négatif du projet. 

Faut-il investir ?

Comme d’habitude, nous ne répondrons pas à cette question par oui ou par non. La réponse dépend essentiellement de votre stratégie d’investissement et de l’état actuel de votre portfolio. 

Sur un plan théorique, Algorand a beaucoup d’arguments à faire valoir, mais sur le plan pratique, la blockchain accuse un retard sur ses concurrents comme Ethereum. Nous n’avons que peu de certitudes sur sa capacité à augmenter l’adoption sur son réseau.

Lorsque l’on divise son portefeuille en catégorie, Algorand rentre dans celle des blockchains première couche visant à accueillir un écosystème d’applications décentralisées. Cette partie du marché des actifs numériques est extrêmement dense, et peut représenter entre 15 et 40 % de votre portfolio. Dans notre stratégie, nous allouons 30 % de notre portefeuille à cette catégorie de projets, avec une prédominance pour Ethereum. Algorand peut être considéré comme un investissement, mais nous n’y placerons pas plus de 2 % de notre capital. 

Conseils pratiques de notre rédaction

Tout investissement en cryptomonnaie présente un risque. Nous vous invitons à suivre ces quelques conseils avant toute action : 

  • Nous en avons parlé dans la partie précédente : définissez une stratégie d’investissement. Commencez par calculer votre capital. N’oubliez pas que vous ne devez investir que ce que vous êtes prêts à perdre. Ensuite, divisez votre portefeuille en plusieurs catégories de projet, selon vos convictions, vos recherches et vos affinités. Enfin, définissez le pourcentage de votre portefeuille qu’Algorand pourrait représenter. Ne déviez pas de votre stratégie. 

  • Renseignez-vous sur la technique du DCA. En investissant un montant fixe à des dates régulières, vous lissez votre entrée sur l’actif. Il s’agit d’une stratégie intéressante lorsque l’on ne souhaite pas regarder constamment le cours d’un actif. 

  • Veillez à stocker vos actifs en toute sécurité. Les exchanges ne sont pas des moyens de stockage totalement sûrs. Préférez l’utilisation d’un hardware wallet comme Ledger par exemple. Le récent piratage du portefeuille MyAlgo nous rappelle qu’il s’agit d’un point primordial.

Avis et prévision sur le prix + projet

Nous pensons qu’Algorand va continuer de faire partie du top 50 des actifs numériques par capitalisation boursière à court et moyen terme. Sa performance va essentiellement dépendre de sa capacité à augmenter l’adoption sur son réseau. Cela passera par de nouveaux partenariats importants, du marketing avancé, et un écosystème d’applications décentralisées plus attractif. À long terme, l’avenir du projet dépend donc de ces éléments.

En termes de prix, Algorand ne devrait pas se dissocier du reste du marché. En suivant les tendances actuelles, le cours devrait plutôt diminuer à court terme. Selon les projections, un retour haussier devrait survenir en 2024. À ce moment-là, l’ALGO pourrait renouer doucement avec des anciens sommets. 

Au pic du marché haussier, le jeton pourrait dépasser son ATH de septembre 2021. Si l’on associe des événements majeurs positifs à un état du marché haussier, alors ALGO a le potentiel pour toucher les 2.6 $, voire la barre symbolique des 3 $. 

Comment en obtenir ?

Il existe plusieurs manières d’en obtenir. La manière la plus simple et rapide est d’en acheter sur une plateforme d’échange. Les étapes sont intuitives. Il suffit de créer un compte, de le créditer à l’aide d’un virement SEPA ou d’une carte bancaire. Ensuite, vous n’avez plus qu’à vous procurer des ALGO en échange du crédit de votre compte. Tous les exchanges ne prennent pas en charge cette cryptomonnaie. Nous vous proposons un top 3 dans la partie suivante. 

Une autre méthode pour obtenir de l’ALGO nécessite que vous en possédiez déjà. Nous en avons parlé plus tôt, mais il s’agit d’aider à la sécurisation du réseau via les nœuds validateurs. Nous détaillons ce processus dans la partie dédiée. 

Les meilleures plateformes pour en acheter

Binance

Binance est une plateforme d'échange de crypto-monnaies fondée en 2017 par Changpeng Zhao. Elle est devenue l'une des plus grandes du secteur au monde grâce à sa sécurité, sa fiabilité et ses faibles frais de transaction. Binance offre une large gamme de cryptos, avec plus de 350 devises numériques disponibles à l'échange.

Il est possible d’acheter des ALGO sur Binance avec une monnaie fiduciaire telle que l’EUR, mais également par le convertisseur, à partir de l’ETH, le BTC, l’USDT et le BUSD par exemple. 

Les étapes sont relativement simples pour acheter de l’ALGO sur l’exchange Binance :

  • Connectez-vous à votre compte Binance

  • Optez pour votre moyen de paiement entre l’achat FIAT depuis l’EURO, ou le trading direct depuis une autre cryptomonnaie 

  • Procédez à un échange direct et simple depuis votre devise FIAT ou crypto, au prix du marché. 

Vous avez également la possibilité de poser un ordre d’achat, qui se déclenche automatiquement lorsque votre cible est atteinte.

Coinbase

Coinbase est une plateforme d'échange de crypto-monnaies américaine, régulée aux États-Unis, qui offre une interface simple et conviviale pour les débutants. Elle propose une sélection limitée de cryptos, mais elle est considérée comme l'une des plateformes les plus sûres et les plus fiables du marché. Cependant, ses frais sont souvent plus élevés que ceux des autres plateformes d'échange. 

Il est possible d’acheter des ALGO sur Coinbase, à l’aide des monnaies fiduciaires EUR, USD et GBP et de la crypto BTC. 

Pour cela : 

  • Se connecter ou créer un compte sur la plateforme

  • Allez dans l’onglet « Échanger » puis cherchez la cryptomonnaie ALGO

  • Il ne vous reste plus qu’à échanger votre monnaie fiduciaire contre de l’ALGO, au prix du marché ou à un prix ultérieur via les ordres.

Kucoin

Kucoin est une plateforme d'échange de crypto-monnaies lancée en 2017 qui propose un large choix de plus de 700 cryptos. Elle offre de nombreuses fonctionnalités telles que le trading de marge, la staking, le lending, et d’autres encore. Kucoin est également connue pour sa sécurité et sa fiabilité, ainsi que pour ses frais de transaction compétitifs.

Plusieurs pairs sont disponibles avec l’ALGO. Vous pouvez notamment acheter de l’ALGO avec les cryptos USDT, USDC, BTC, ETH et KCS. 

Pour ce faire, vous devez effectuer les étapes suivantes :

  • Se connecter ou créer un compte sur la plateforme

  • Cherchez l’ALGO dans le catalogue de l’application et cliquez sur le bouton “Trading” en sélectionnant la pair que vous souhaitez

  • Il ne vous reste plus qu’à échanger votre monnaie fiduciaire contre de l’ALGO

Comment stocker des ALGO ?

Binance

La plateforme Binance permet le stockage de vos jetons ALGO. Il s’agit d’une solution intéressante si vous souhaitez régulièrement interagir avec vos cryptos, notamment dans le cadre du trading.

Cette solution présente des inconvénients importants, notamment au niveau de la sécurité. En réalité, en stockant vos actifs sur la plateforme, ils ne vous appartiennent pas vraiment. Ainsi, si la plateforme est victime d’un piratage, ou si elle fait faillite, rien ne garantit que vous récupérerez vos fonds. Même si Binance met en place des assurances, nous avons vu avec FTX qu’en cas de force majeure, ces dernières s’avèrent insuffisantes. 

Pera Wallet

Pera Wallet est un hot wallet, ce qui signifie qu'il est connecté à Internet et permet un accès facile aux fonds. Cette solution peut présenter un risque de sécurité accru par rapport à un cold wallet qui est stocké hors ligne.

Contrairement au précédent, les utilisateurs possèdent leurs clés privées, et ont donc un total contrôle sur les fonds. Leur sécurité dépend donc des précautions que vous prenez lorsque vous utilisez votre portefeuille. 

Le grand avantage de ce portefeuille est que vous pouvez interagir avec le réseau Algorand et ainsi accéder aux applications décentralisées (dApps) basées sur le protocole Algorand.

Ledger

Ledger est une entreprise française qui développe des solutions de stockage sécurisé pour les crypto-monnaies. Les portefeuilles Ledger sont des cold wallets, ce qui signifie qu'ils stockent les clés privées des utilisateurs hors ligne, offrant ainsi une sécurité supplémentaire par rapport aux hot wallets.

Les portefeuilles Ledger sont donc associés à un support physique. Il permet de stocker les clés privées de façon hors-ligne, et il est nécessaire pour valider toute transaction sur votre wallet. 

Ledger prend en charge un large éventail de crypto-monnaies, y compris le jeton ALGO.. Les utilisateurs peuvent stocker leur ALGO en toute sécurité et gérer leurs fonds à l'aide de Ledger Live. Il s’agit d’une application de bureau et mobile qui permet de gérer plusieurs crypto-monnaies et portefeuilles à partir d'une seule interface conviviale.

Comment miner des ALGO ?

Il n’est pas possible de miner des ALGO. En effet, la blockchain Algorand se base sur un consensus de Pure Proof-Of-Stake, que nous vous avons expliqué précédemment. Le minage de cryptomonnaie ne concerne que les réseaux basés sur la preuve de travail (PoW). 

Il est tout de même possible de générer des rendements en ALGO. Pour cela, il faut mettre en jeu un montant minimum de jeton dans un processus de staking. L’objectif est de rejoindre ou de créer un nœud validateur. Lors de la validation d’un bloc, par le processus que nous avons expliqué précédemment, des nœuds sont choisis aléatoirement. 

En échange de leur contribution, ces acteurs de la sécurisation du réseau sont récompensés en ALGO. Ces récompenses sont ensuite divisées entre tous les comptes possédant de l’ALGO sur le nœud, proportionnellement à la quantité de jetons mise en jeu. 

Notre avis final sur le projet Algorand

Vous avez pu lire notre avis tout au long de l’article. 

D’un point de vue théorique et technologique, nous pensons qu’Algorand est réellement novateur. Son mécanisme de consensus unique, peut sur le papier, permettre au réseau de s’émanciper du trilemme de la blockchain. Ainsi, d’après l’équipe, il est possible pour Algorand de proposer une sécurité maximale. Associé à cela, une décentralisation suffisante ainsi qu’une scalabilité importante, sans jamais nuire à l’une ou l’autre de ces composantes. 

En pratique, le réseau a beau être efficace et prometteur, il n’arrive pas à attirer utilisateurs et investisseurs. L’écosystème de la blockchain n’est pas attractif, ce qui enferme le projet dans un cercle vicieux. En effet, moins celui-ci est attractif, moins les utilisateurs sont intéressés. De ce fait, les développeurs ont moins envie de s’y installer pour lancer leurs applications décentralisées. 

Pour sortir de cette boucle, il va falloir que le projet redouble d’efforts dans le marketing, l’élaboration de partenariats, et l’expansion de leur écosystème. 

De notre côté, nous ne consacrerons pas plus de 2 % de notre capital sur l’ALGO. Un jeton vaut actuellement 0.2145 $, ce qui semble être une bonne porte d’entrée sur l’actif. 

Sources :

https://www.algorand.com/

https://www.algorand.com/technology/white-papers

https://people.csail.mit.edu/nickolai/papers/gilad-algorand-eprint.pdf

https://coinmarketcap.com/fr/currencies/algorand/

crypto
mask

Est-ce qu’Algorand est un bon investissement ?

Chevron
mask

Est-ce qu’Algorand a un futur ?

Chevron
mask

Pourquoi est ce qu’Algorand est une crypto spéciale ?

Chevron
mask

Est-ce qu’ALGO est un coin ou un token ?

Chevron

J'ai découvert la technologie blockchain et le monde des actifs numériques il y a plus de deux ans maintenant. Démarrant comme un simple investisseur, j'ai ensuite décidé de m'essayer à l'expérience de l'entrepreneuriat en créant mon propre projet NFT. Aujourd'hui, j'allie deux de mes passions que sont l'écriture et le web3, en tant que rédacteur pour CryptoNeet. Vous pouvez me retrouver sur twitter.

splitter

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ : Crypto-Neet.fr n'offre pas de conseils en matière d'investissement. Veuillez faire vos propres recherches, prendre des décisions financières éclairées et consulter votre conseiller financier. Nous ne sommes pas responsables des décisions d'investissement ou de négociation que vous pourriez prendre sur la base du contenu que vous lisez sur Crypto-Neet.fr.

DIVULGATION DES AFFILIÉS : Veuillez noter que certains liens sur Crypto-Neet.fr sont des liens affiliés. Nous pouvons recevoir une commission, sans frais supplémentaires pour vous, si vous cliquez sur nos liens et effectuez un achat auprès de l'un de nos partenaires.

L'équipe de Crypto-Neet.fr ne recommande que des produits et services que nous utiliserions nous-mêmes et qui, selon nous, apporteraient de la valeur à nos lecteurs. Nous vous encourageons à faire vos propres recherches et à prendre des décisions financières éclairées.