Ouvrir le menu
cryptoneet
Escroqueries crypto enquête belge

Les cryptomonnaies au centre des escroqueries selon cette enquête belge

splitter
Richard "Ororys"Ric
par Richard "Ororys"Article publié le 05 juillet 2024

Le régulateur financier belge souligne dans un récent rapport que les escroqueries aux crypto-monnaies et les plateformes de trading frauduleuses représentent encore 50 % de tous les rapports de fraude au cours du premier semestre 2024.

Escroqueries crypto enquête belge
crypto

L'Autorité belge des services et marchés financiers (FSMA) intensifie ses efforts pour lutter contre les activités cryptographiques frauduleuses, qui continuent de constituer une part importante des rapports d'activités illicites. Dans un rapport du 4 juillet, la FSMA a révélé que les escroqueries cryptographiques et les plateformes de négociation frauduleuses représentaient 50 % du total des rapports de fraude reçus par l'agence au cours du premier semestre 2024. Au cours de cette période, la FSMA a émis neuf avertissements, identifiant 187 entités frauduleuses et 239 sites web associés, peut-on lire dans le rapport. En outre, deux avertissements thématiques ont été émis, concernant de faux jeux d'investissement et des cas d'usurpation d'identité impliquant le nom de la FSMA.

Les plateformes de trading en ligne et les escroqueries aux cryptomonnaies restent une préoccupation majeure, comme le soulignent les 1 332 notifications de consommateurs d'activités illicites reçues au cours des six premiers mois de 2024, marquant une augmentation de 44 % par rapport aux 925 notifications au cours de la même période de 2023, a noté la FSMA.

En Belgique, le paysage national des échanges de crypto-monnaies a changé de manière significative ces derniers temps. Bit4You, la première et unique plateforme de prêt belge, a suspendu ses activités en 2023 après que l'un de ses principaux partenaires, CoinLoan, a été déclaré insolvable par un tribunal estonien en 2023. En outre, au cours de la même période, la FSMA a ordonné à Binance de cesser d'offrir des services cryptographiques dans le pays, déclarant que la bourse fournissait des services à partir de pays "qui ne sont pas membres de l'Espace économique européen."

crypto

Mon aventure dans les cryptomonnaies commence au début du bull-run 2021. Je me suis d’abord renseigné sur la technologie blockchain, Bitcoin et Ethereum, par simple curiosité. J’ai rapidement été séduit par l’idéal porté par BTC, et j’ai alors décidé d’investir. Par la suite, je me suis intéressé aux NFTs à travers plusieurs écosystèmes, dont Ethereum, Solana, ou encore Avalanche. La technologie développée par Avalanche m’a convaincu, et j’ai alors décidé de passer de simple investisseur à entrepreneur, en créant mon propre projet NFT.

J’ai toujours aimé écrire et transmettre mes connaissances. J’ai commencé par le faire auprès de ma petite communauté sur Twitter, avec laquelle je partageais mes analyses et mes avis. Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’allier mes deux passions, que sont l’écriture et le web3, en tant que rédacteur pour CryptoNeet. N’hésitez pas à me retrouver sur X/twitter.

splitter