Ouvrir le menu
cryptoneet
partenariat entre taiwan et binance

Binance coopère avec Taiwan dans une affaire de blanchiment d'argent : découvrez cette histoire folle

splitter
Clément "melC"Clé
par Clément "melC"Article publié le 17 mai 2024

Binance a collaboré avec le bureau d'enquête du ministère de la justice de Taïwan et le bureau des procureurs du district de Taipei pour mettre fin à un système de blanchiment d'argent d'une valeur de 6,2 millions de dollars.

partenariat entre taiwan et binance
crypto

Une grosse opération repérée grâce à Binance à Taiwan

Selon le communiqué officiel, cette vaste opération massive évaluée à près de 200 millions de dollars NT aidait les escrocs à blanchir des fonds illicites par le biais des crypto-monnaies. Les auteurs ont utilisé de fausses preuves de transfert de fonds, des données d'identification et des enregistrements de conversations de clients pour contourner les autorités.

Lo Wei-yuan, procureur du district de Taipei, a inculpé neuf personnes et les a accusées de violations de la loi sur le contrôle du blanchiment d'argent, de fraude aggravée et de réglementations sur la prévention du crime organisé.

Les autorités chargées de l'application de la loi ont pu retracer les transactions suspectes avec l'aide du service de conformité aux crimes financiers (FCC) de Binance.

La plateforme a mis en place le FCC en 2020 afin de se conformer aux normes mondiales en matière de lutte contre les crimes financiers impliquant des actifs numériques. Ce service est composé d'enquêteurs issus de différents domaines, tels que la technologie, la banque, l'application de la loi et le renseignement.

« Dès réception de la demande, Binance [...] a organisé une réunion transfrontalière en ligne avec les enquêteurs et les procureurs pour discuter de la stratégie de collaboration », indique le communiqué.

Binance s'est formé une notoriété à Taiwan. L'année dernière, elle a demandé à être enregistrée auprès de la Commission de surveillance financière (FSC) et de la loi sur le contrôle du blanchiment d'argent de Taïwan.

Les régulateurs locaux ont déjà reconnu la coopération de la plateforme dans les affaires de fraude sur les actifs virtuels.

En mars, l'entreprise a également organisé un atelier sur l'application de la loi sur les actifs virtuels à l'intention des agents du bureau des procureurs du district de Keelung à Taïwan.

Entre-temps, les régulateurs taïwanais envisagent d'introduire une réglementation sur les crypto-monnaies d'ici la fin de 2024. Huang Tianzhu, président de la Commission de surveillance financière (FSC), a exprimé ses inquiétudes sur les activités illégales encouragées par les crypto-monnaies et prévoit de renforcer sa surveillance des plateformes d’échanges et d'imposer des sanctions.

Actuellement, dix entités à Taiwan proposent des services de trading de monnaies virtuelles. Cela dit, les régulateurs déconseillent les entités non conformes pour prévenir contre n’importe quel risque.

crypto

Rédacteur pour Crypto-Neet. J'ai commencé à m'intéresser aux cryptomonnaies en 2017, juste avant le bull run de fin d'année. Après avoir réalisé toutes les erreurs de débutant, j'ai décidé de m'intéresser sérieusement à la blockchain, à la DeFi et au trading. C'est aujourd'hui devenu une passion de tous les jours que je partage à travers des articles d'actualités et des reviews vulgarisées. Passionné aussi par la création de contenus, je tente de créer une expérience intéressante et facile à utiliser pour les lecteurs et utilisateurs. Dernièrement, je me spécialise sur l'utilisation de Midjourney pour accompagner nos contenus sur la cryptomonnaie. Je rédige aussi des articles sur Alti Trading et Tradingbeasts. Retrouvez-moi sur X.

splitter