Ouvrir le menu
cryptoneet
minia-1056x600_ethereum.webp

Ethereum (ETH)

splitter

Ethereum est aujourd’hui un mastodonte du monde des cryptomonnaies et a permis l’émergence de nombreux nouveaux projets.

Comment fonctionne le réseau Ethereum exactement ? Est-il toujours d’actualité de s’intéresser à sa cryptomonnaie l’ETH ? Faut-il investir aujourd’hui dans Ethereum ?

Crypto-Neet regroupe de nombreux experts au sein de l’univers crypto et nous vous proposons notre avis sur Ethereum et sa cryptomonnaie tout au long de cet article.

maskLe contenu de cette page web n'est pas un conseil en investissement. Celui-ci est destiné à des fins éducatives et nous vous conseillons d'étayer vos connaissances avant de prendre la moindre décision.
crypto

Qu'est-ce que ETH ?

Lancé en 2015, Ethereum est le 2e plus gros projet crypto derrière le Bitcoin en termes de capitalisation. La blockchain Ethereum utilise des smart contracts pour déployer des DApps.

Vitalik Buterin est le créateur d’Ethereum et reconnu comme un innovateur dans le monde des cryptomonnaies. Son projet bénéficie du soutien de la communauté et le réseau ETH comptabilise des milliards de transactions et de nombreuses utilisations diverses et variées.

Ethereum fonctionnait avant comme Bitcoin en Proof of Work (preuve de travail). Il s'est tourné vers le Proof of Stake (preuve d'enjeu) en septembre 2022 avec la mise à jour The Merge. L'énergie nécessaire au fonctionnement de la blockchain a été réduite de -99 %. D'autres mises à jour sont à venir, notamment celle de Shanghai.

La cryptomonnaie ETH est utilisée pour payer les frais de transaction (gas), la mise en place d’ICOs (Initial Coin Offerings) ou encore la création de DApps (Application Décentralisée).

Comment ça fonctionne ?

Nous avons rapidement abordé la notion de smart contracts (contrat intelligent) dans la partie précédente. Ces derniers sont le point central du succès d’Ethereum.

Ce ne sont pas des contrats à proprement parler, mais un accord avec plusieurs parties sous la forme d’un code informatique qui sera stocké sur une base de données publique et accessible à tous.

En effet, les smart contracts peuvent être programmés pour s’exécuter d’eux même. Les règles peuvent être définies à l’avance et le smart contract se déclenche tout seul une fois que les conditions indiquées sont atteintes.

Cela évite d’avoir un intermédiaire, comme une entreprise, pour valider des transactions ou se définir comme un tiers de confiance. Une banque ou entreprise va forcément prendre des commissions sur un service proposé, alors qu’un smart contract pourra valider une opération à coût réduit, aussi bien financièrement qu’au point de vue écologique.

Concrètement, les DApps ou Applications décentralisées fonctionnent sur un smart contract et ne sont pas stockées sur le serveur d’une grande entreprise, mais sur un réseau composé d’ordinateurs privés. Une DApp n’a pas besoin d’autorité centrale pour fonctionner.

Autre notion importante sur le fonctionnement de l’ETH : le gas. Celui-ci correspond au carburant d’Ethereum pour permettre de valider une transaction, c’est un lien direct entre la personne qui souhaite lancer une transaction et celui qui va valider cette transaction.

Ce système permet de faire vivre le réseau Ethereum et sa fameuse Ethereum Virtual Machine, chacune de vos opérations en ETH aura un coût fixe en gas. Le coût pourra être augmenté ou réduit pour accélérer ou réduire la vitesse de la transaction.

Qu’est-ce que ça fait ?

Le potentiel du réseau Ethereum est quasiment infini, puisque les smarts contracts proposent de nombreuses nouvelles utilisations dans l’univers des cryptomonnaies, de l’art, de la finance ou encore du gaming.

Les utilisateurs peuvent donc créer librement sur le réseau Ether et utiliser par exemple des places de marché où ils peuvent acheter et vendre directement avec d’autres utilisateurs, sans avoir de tiers de confiance au milieu.

Très concrètement, cela retire les plateformes comme PayPal, Visa ou Mastercard pour le paiement et des tiers de confiance comme Spotify ou Deezer pour du streaming de musique.

Nous pouvons imaginer des places de marché sur internet où des artistes vont vendre directement leurs œuvres à d’autres utilisateurs, sans qu’une entité tierce ne puisse intervenir et récupérer des commissions au passage.

Dans le milieu artistique spécifiquement, cela peut permettre de mieux rémunérer les artistes. Les smart contracts vont s’assurer que le paiement a bien été réalisé vers le portefeuille de l’artiste et que l’acheteur va bien pouvoir télécharger l’œuvre en question.

D’autres exemples sont bien sûr possibles que ça soit dans le monde de la finance, du gaming, etc. Un smart contract peut par exemple déclencher une vente d’ETH à un prix précis sur le marché pour l’échanger automatiquement contre un stablecoin.

DeFi : Qu’est-ce que c’est ?

La DeFi (Finance Décentralisée) est une alternative au système financier existant et propose des services décentralisés, c’est-à-dire hébergés sur une multitude de nœuds au sein de la blockchain.

Grâce aux smart contracts, la DeFi a pu se développer sur le réseau Ethereum afin de proposer de l’épargne sous forme de stacking, de réaliser des prêts ou encore pratiquer du trading.

Accessible à tous, la Finance Décentralisée est transparente, instantanée et n’a pas besoin d’un tiers de confiance pour réaliser des transactions ou gérer son épargne. Crypto-Neet a réalisé un article complet sur la DeFi que nous vous invitons à lire.

NFTs : Qu’est-ce que c’est ?

Les NFTs sont des jetons non fongibles qui attestent de la propriété d’objets uniques, comme des objets d’art, de collection ou de tout autre utilité. Un NFT ne peut avoir qu’un seul propriétaire à la fois et la blockchain d’Ethereum sécurise le propriétaire car personne ne peut changer la propriété ou créer une copie de ce même NFT.

La blockchain Ethereum et ses smart contracts est l’endroit parfait pour mint, acheter et vendre des NFTs, tout en sécurisant la propriété des NFTs, l’historique des transactions est vérifiable publiquement.

Crypto-Neet vous invite à découvrir l’univers des NFTs dans sa catégorie dédiée, nos experts vous expliqueront tout dans les moindres détails.

Miner de l’ETH

Le minage d’une cryptomonnaie en PoW (preuve de travail), comme avec l’ETH, demande de résoudre des problèmes mathématiques pour ajouter de nouveaux blocs au sein du réseau Ethereum ainsi que pour valider les transactions.

Grâce à la technologie blockchain, le réseau Ethereum est plus sécurisé avec plus de mineurs car le hashrate augmente lui aussi, ce qui permet de valider des transactions par un plus grand nombre de personnes.

Quel est l’intérêt pour les mineurs de mettre à disposition de l’énergie pour ajouter de nouveaux blocs et valider les transactions de la blockchain Ethereum ? Les mineurs reçoivent bien sûr des récompenses en ETH.

Pour miner de l’Ethereum, les mineurs se tournent vers des cartes graphiques (GPU), des ASIC ou encore des FPGA qui peuvent produire des Mh/s.

Après avoir mis en place un rig avec de nombreuses cartes graphiques par exemple, un mineur doit rejoindre une pool de minage en utilisant le logiciel adéquat.

Le minage de l’ETH vous intéresse ? Crypto-Neet vous invite à découvrir notre article pour devenir un vrai mineur d’Ether.

Qu'est-ce que l'Ethereum 2.0 ?

Ethereum 2.0 a déjà été enclenché avec sa mise à jour « The Merge ». Elle a fait passer le projet du modèle en PoW (Proof of Work) en PoS (Proof of Stake).

En effet, Ethereum est aujourd’hui un réseau très utilisé à travers le monde, mais celui-ci est surchargé. Les frais de transaction sont très élevés et son empreinte carbone était plus importante.

Cette mise à jour a réduit de 99 % l’empreinte carbone de l’Ethereum. Ce changement a aussi un impact sur les mineurs, puisque la blockchain Ethereum ne verra plus l’apparition de nouveaux blocs et la confirmation des transactions faites par des mineurs, mais par des « valideurs ». De plus, le nombre de validations de transaction à la seconde devrait augmenter grâce à ETH 2.0 et encore plus avec de futures mises à jour.

Les utilisateurs n’auront plus qu’à mettre à disposition une partie ou la totalité de leur capital en ETH pour faire fonctionner le réseau Ethereum. Comme pour les mineurs, des récompenses seront alors proposées aux valideurs du Proof of Stake.

La mise à jour d’Ethereum The Merge est disponible depuis Septembre 2022. À voir ce que nous prévoit la prochaine mise à jour Shangai.

Ethereum vs. Bitcoin

Bitcoin est la première cryptomonnaie, la plus connue et la plus valorisée sur le marché. Cependant Ethereum se rapproche doucement tout en gardant sa deuxième place. Mais quelles sont les différences entre ces deux cryptomonnaies ?

  • Lors d’une transaction en Ethereum, l’utilisateur peut définir le nombre de gas pour réduire ou accélérer la transaction et ainsi gérer les frais. Bitcoin impose les frais de transaction suivant l’état de la blockchain

  • Ethereum ne dispose pas de limite de tokens en circulation, alors que le Bitcoin ne peut proposer que 21 millions de tokens au total. Cependant, l’apparition de nouveaux tokens est contrôlé sur Ethereum et depuis 2021, ce dernier est devenu déflationniste en burnant les fees

  • Le projet Ethereum a bénéficié d’une ICO de 18 millions de dollars en 2014, alors que le projet Bitcoin n’a eu aucun financement pour son lancement

  • Actuellement sur le réseau ETH, entre 16 et 20 transactions peuvent avoir lieu par seconde, alors que le Bitcoin permet 6 à 8 transactions par seconde

  • Les smart contracts sont disponibles sur Ethereum alors qu’ils sont très limités sur Bitcoin.

Historique de l’ETH

Ethereum est une cryptomonnaie qui existe depuis de nombreuses années et possède un historique intéressant avec plusieurs rebondissements. Nous vous proposons un aperçu des dates clés de l’ETH ci-dessous :

  • 2013 : le créateur Vitalik Buterin propose un white paper pour Ethereum dans le but premier d’améliorer la blockchain Bitcoin pour permettre les smart contracts. La communauté s’opposa à ce développement

  • 2014 : l’équipe d’Ethereum propose une ICO qui a levé exactement 18,4 millions de dollars en BTC. Ce fut un record dans le monde des cryptomonnaies cette année-là

  • 2015 : sortie sur le marché de la cryptomonnaie ETH qui s’échangeait pour le prix de 0,75 $ le token

  • 2016 : hack d’un pirate suite à une erreur dans un smart contract de la DAO (dû à une erreur humaine), environ 50 millions de dollars ont été volé en ETH. Cette crise donna naissance à un fork avec Ethereum Classic

  • 2017 : apparition de NFTs sur la blockchain Ethereum et notamment grâce au standard ERC 721 avec comme exemple connu les Crypto Kitties

  • 2021 : l’ETH atteint son ATH (All Time High) à 4 891 $.

Analyse du cours

Depuis fin 2020, le cours de l’ETH n’est plus descendu en-dessous de 500 $. L’annonce d’Ethereum 2.0 fut l’effet d’une bombe et mena l’ETH à 4 000 $ en mai 2021.

Avec un ATH à 4 891 $ en novembre 2021, son cours suit le marché des cryptomonnaies de manière générale avec une belle baisse en Q2 2022, passant rapidement de 3 000 $ à 1 000 $ en seulement 2 mois.

L’Ethereum semble suivre le cycle du marché, mais devrait reprendre du poil de la bête grâce à l’éventuel succès de sa mise à jour The Merge et d’Ethereum 2.0.

Faut-il investir ?

Ces dernières années, l’équipe d’Ethereum a su faire face aux différents problèmes rencontrés et à toujours innover plus dans le monde des cryptomonnaies.

Conscient du problème écologique et financier de l’utilisation du Proof of Work, la mise à jour d’Ethereum 2.0 viendra régler un très grand nombre de problèmes pour les utilisateurs. Les premiers résultats de The Merge ont déjà eu un impact significatif sur le prix du token.

Fort d’un grand réseau, de nombreuses fonctionnalités, de nouvelles innovations et d’une blockchain entièrement décentralisée, Ethereum n’est pas un petit projet qui s’effondrera du jour au lendemain.

Comme pour n’importe quel investissement safe, ETH a entièrement sa place pour une petite partie d’un portefeuille d’investissement en cryptomonnaies. Nous vous rappelons que la diversification est un maître mot dans le monde des crypto et que votre portefeuille ne devrait pas contenir que de l’Ether.

Conseils pratiques

En période de bear market (marché baissier), plusieurs méthodes peuvent être appliquées pour réduire le risque de tout perdre. Par exemple, l’Auto-Invest (DCA) pour investir sur l’Ethereum.

Cette méthode vous permet d’investir en lissant le prix sur le temps. Au lieu d’investir directement 1 000 $ tout de suite sur de l’ETH, vous pouvez définir un achat au prix du marché de 50 $ d’ETH une fois par semaine.

L’utilisation d’un cold wallet est recommandé pour stocker et éventuellement stacker vos Ethers. C’est une question de sécurité pour vos cryptomonnaies sur le long-terme. Crypto-Neet vous propose d’en savoir plus sur notre article dédié.

Avis et prévision sur le prix et le projet

Notre avis est positif sur la bonne évolution du prix de l’ETH dans les années à venir. En effet, les courbes de l’Ethereum restent haussières techniquement et il suit actuellement le cycle du marché, comme pour les autres cryptomonnaies.

Le bon fonctionnement des mises à jour d'Ethereum 2.0 sera un tournant très important pour le projet et son prix dans les années à venir. Dans le cas où ces mises à jour n’arrivent pas à terme, alors Ethereum pourrait perdre sa deuxième place en termes de capitalisation.

À l’inverse, si ETH 2.0 est une réussite, il ne serait pas impossible d’imaginer qu’Ethereum prenne la place sacrée du Bitcoin dans les années à venir et continue son ascension.

À la vue du marché baissier actuel, ETH devrait simplement suivre la tendance avec une moyenne de 1 150 $ avec des oscillations entre 650 $ et 1 600 $, jusqu’au début du prochain cycle les premiers mois de l’année 2024.

Cependant le monde des cryptomonnaies peut aussi se montrer très surprenant et peut-être que des surprises peuvent se présenter à nous.

L'avis des médias

Les médias et les personnes avec de l’influence n’hésitent pas à s’exprimer sur certaines cryptomonnaies et notamment les plus importantes du marché. C’est le cas de l’Ethereum où certains acteurs du milieu sont très positifs concernant l’avenir de l’ETH :

  • Gary DeWaal est consultant chez Katten, spécialisé dans les marchés financiers et la régulation. Lors d’une discussion sur Forbes à propos d’Ethereum, voici ce qu’il partagea : « Premièrement, l’ETH a une valeur et une utilité en tant que monnaie virtuelle ; deuxièmement, le réseau Ethereum peut devenir plus intéressant en migrant vers The Merge ; et dernièrement, le nombre de personnes qui utilisent les applications sur le réseau Ethereum devrait faire augmenter la demande d’ETH. » La mise à jour d’ETH 2.0 est vraiment la clef pour qu’Ethereum continue sur sa lancée.

  • Lucian, chef analyste pour BitOffer a partagé son point de vue sur Ethereum : « Bien que le market cap du Bitcoin soit plus élevé que l’Ethereum, le volume de rachat dans les dernières 24 heures au moment du crash était plus important pour l’ETH avec +26,94 % que le BTC avec seulement 9,25 %. » La volonté de trader et d’obtenir de l’ETH chez les membres de la communauté crypto se font ressentir et pourrait prévoir un dépassement de l’ETH en termes de marketcap face au BTC.

Comment en obtenir ?

Obtenir de l’Ethereum peut aujourd’hui se faire de plusieurs manières et Crypto-Neet vous propose une petite liste des différentes manières d’accéder à de l’ETH dans votre portefeuille crypto :

  • Minage : utiliser la puissance d’une ou plusieurs cartes graphiques pour miner de l’ETH sur des pools de minage. Il suffit de connecter son portefeuille pour recevoir régulièrement les gains générés

  • Achat : la majorité des plateformes d’échange de cryptomonnaies permettent d’acheter de l’Ethereum avec des devises fiat comme l’Euro ou le Dollar américain via virement bancaire ou carte bancaire Visa ou Mastercard

  • Vente : dans le cas où vous possédez déjà d’autres cryptomonnaies comme du BTC, du BNB ou encore du SOL, vous avez la possibilité de les vendre contre de l’ETH

  • Don ou échange direct : dans cette situation, un utilisateur doit juste posséder un portefeuille Ethereum et une adresse de dépôt à partager à un proche ou à un autre utilisateur pour recevoir de l’ETH.

La meilleure plateforme pour en acheter

Binance

Binance est la première plateforme d’échange de cryptomonnaies dans le monde en termes de volume d’échange et de fiabilité. Cet exchange est notamment reconnu pour ses faibles frais de négociation.

Bien sûr, de nombreuses pairs existent pour échanger de l’ETH avec d’autres cryptomonnaies et devises fiat : ETH/USDT, ETH/BTC ou encore ETH/EUR.

Les étapes sont relativement simples pour acheter de l’Ethereum sur la plateforme Binance :

  • Connectez-vous à votre compte Binance

  • Utilisez le convertisseur ou cherchez la pair qui vous intéresse en cryptomonnaie ou en devise fiat

  • Échangez simplement votre crypto ou votre devise fiat en ETH directement sur le prix du marché ou en créant un ordre en trading Spot.

Kraken

Kraken est une ancienne plateforme d'échange de cryptomonnaies. Son expérience s'est acquise sur plus de 11 ans d'ancienneté. De nombreux tokens sont à échanger sur leur catalogue.

Plusieurs paires sont disponibles : ETH/EUR, ETH/USD, ETH/BTC ou encore ETH/USDC.

Suivez le guide pour acheter de l'Ethereum sur Kraken :

  • Créez un compte ou connectez-vous à celui que vous possédez déjà

  • Réalisez un dépôt en FIAT ou en crypto si nécessaire

  • Cliquez sur le symbole de recherche en haut à gauche, à côté de « Marché BTC/EUR » et trouvez l'ETH dans la liste

  • Vous n'avez plus qu'à sélectionner une paire et de réaliser la transaction au prix du marché ou en déposant un ordre

Avantages et inconvénients

Avantages :

  • Une grande communauté active

  • Vitalik Buterin, fondateur d’Ethereum, a une excellente réputation

  • Deuxième cryptomonnaie en termes de capitalisation, projet solide et évolutif

  • Facile à échanger et à acheter

Inconvénients :

  • Les smart contrats sur Ethereum peuvent parfois rencontrer des problèmes de scalabilité

  • L’avenir d’Ethereum peut dépendre grandement de la mise en place ou non d’Ethereum 2.0

  • Solidity, le langage utilisé pour mettre en place des smart contracts sur Ethereum peut être complexe à apprendre

Conclusion

Ethereum est le projet cryptomonnaie leader de l’industrie, derrière le premier du nom : Bitcoin.

Créateur des smart contracts (contrats intelligents), l’ETH a pu proposer de nombreuses innovations à travers sa blockchain : DApps, NFT et ICOs. Adaptable, le projet Ethereum évolue au fil du temps et devrait pouvoir s’améliorer grandement grâce à Ethereum 2.0 et ses futures mises à jour.

Bien que le prix de l’ETH puisse régulièrement varier, ce token reste un actif fiable pour un investissement long-terme. L’Ethereum a clairement sa place dans un solide portefeuille de cryptomonnaies.

Cependant les frais de transaction restent parmi les plus élevés du marché, ce qui rend l’échange de NFT ou la participation à un projet sur le réseau compliqué. Cela devrait être corrigé avec Ethereum 2.0.

Crypto-Neet vous invite à suivre minutieusement les dernières actualités de la cryptomonnaie Ethereum, de son réseau et de ses innovations directement sur notre site ou sur les réseaux sociaux du créateur Vitalik.

crypto

FAQ

mask

Comment fonctionne Ethereum ?

Chevron
mask

Est-ce que l'Ethereum est une crypto prometteuse ?

Chevron
mask

Comment déployer un contrat intelligent sur Ethereum ?

Chevron
mask

Qu'est-ce qu'une transaction Ethereum ?

Chevron
mask

Comment payer avec Ethereum ?

Chevron
mask

Que signifie la signature d'une transaction ?

Chevron
mask

Qu'est-ce qu'un fork sur Ethereum ?

Chevron

Rédacteur pour Crypto-Neet. Intéressé par la blockchain et les cryptomonnaies en 2017, c'est aujourd'hui une passion. J'adore approfondir et vulgariser le monde de la crypto. Retrouvez mon Twitter.

splitter