Ouvrir le menu
cryptoneet
les bahamas veulent obliger les banques à intégrer leur monnaie numérique

Le Bahamas souhaite intégrer sa CBDC locale et obliger les banques à le proposer

splitter
Clément "melC"Clé
par Clément "melC"Article publié le 02 juillet 2024

La banque centrale des Bahamas a fait part de son intention d'obliger toutes les banques locales à accepter la monnaie numérique du pays comme monnaie de référence.

les bahamas veulent obliger les banques à intégrer leur monnaie numérique
crypto

Le Sand Dollar, une nouvelle CBDC

La Banque centrale des Bahamas prévoit d'obliger toutes les banques locales à adopter la monnaie numérique de la banque centrale du pays (CBDC) d'ici 2026, a appris Reuters, citant le gouverneur de la banque centrale, John Rolle.

Lancé en 2020 pour élargir l'accès aux services bancaires, le "Sand Dollar" bénéficiera bientôt d'un coup de pouce significatif grâce à l'initiative de la banque centrale, car "toutes les banques locales devront fournir à leurs clients un accès à la monnaie numérique de la banque centrale", a déclaré M. Rolle.

Bien que les raisons exactes de l'intégration accélérée de la CBDC ne soient pas claires, la CBDC des Bahamas représente actuellement "moins de 1 % de la monnaie en circulation aux Bahamas", avec des rechargements de portefeuilles qui ont chuté de 75 %, passant de 49,8 millions de dollars à 12 millions de dollars en août 2023, selon Reuters.

Les Bahamas ne sont pas les seuls à être confrontés à des difficultés liées à l'adoption des CBDC. Le Nigeria et la Jamaïque font également état d'une utilisation minimale de leurs monnaies numériques, selon Reuters. De même, la monnaie numérique indienne, l'e-rupee, a également connu une forte baisse d'activité après que les banques locales ont cessé de gonfler artificiellement ses paramètres.

Comme crypto.news l'a rapporté précédemment, la Reserve Bank of India a atteint la barre du million de transactions de détail en décembre dernier seulement après que les banques locales aient fourni des "incitations [...] aux utilisateurs de détail et au décaissement d'une partie des salaires des employés de banque en utilisant l'e-rupee", a déclaré l'une des sources proches de la question.

Cependant, une fois ces incitations retirées, le nombre de transactions quotidiennes est tombé à environ 100 000, ce qui indique un "manque évident de demande organique", a ajouté l'une des sources.

Commentant le cas de l'Inde, M. Rolle a déclaré qu'il était peu probable que les Bahamas offrent des incitations financières pour l'utilisation de leur CBDC.

crypto

Rédacteur pour Crypto-Neet. J'ai commencé à m'intéresser aux cryptomonnaies en 2017, juste avant le bull run de fin d'année. Après avoir réalisé toutes les erreurs de débutant, j'ai décidé de m'intéresser sérieusement à la blockchain, à la DeFi et au trading. C'est aujourd'hui devenu une passion de tous les jours que je partage à travers des articles d'actualités et des reviews vulgarisées. Passionné aussi par la création de contenus, je tente de créer une expérience intéressante et facile à utiliser pour les lecteurs et utilisateurs. Dernièrement, je me spécialise sur l'utilisation de Midjourney pour accompagner nos contenus sur la cryptomonnaie. Je rédige aussi des articles sur Alti Trading et Tradingbeasts. Retrouvez-moi sur X.

splitter