Ouvrir le menu
cryptoneet
notre avis sur la crypto anonyme zcash

ZCash (ZEC)

splitter
Richard "Ororys"Ric
par Richard "Ororys"Article publié le 06 juillet 2023 et mis a jour le 19 janvier 2024

Dans le monde des cryptomonnaies, il existe des dizaines de catégories d’actifs différentes. Elles se démarquent généralement par leur objectif. Certains projets souhaitent devenir des protocoles de paiement, comme Bitcoin, d’autres des écosystèmes décentralisés, comme Ethereum. 

Il existe une autre catégorie : les actifs dits “anonymes”. Ils permettent d’assurer des échanges tout en ayant la possibilité de cacher l’identité des acteurs d’une transaction. ZCash fait partie de cette catégorie. Comment cela fonctionne ? Quel est l’intérêt de ce système ? Crypto-Neet vous propose un article complet sur le ZCash.

crypto

Qu'est-ce que le ZCash ?

ZCash est un projet de blockchain de première couche fondée en 2016 par Zooko Wilcox-O’Hearn, un cypherpunk et expert en sécurité informatique. Il est également derrière la création de la fondation Electronic Coin Company qui gère le développement de ZCash. 

ZCash est un projet qui se concentre sur la confidentialité des transactions et le respect de la vie privée des utilisateurs. D’un point de vue technique, ZCash est très proche de Bitcoin, et s’en inspire même. À l’origine, il s’agit même d’un fork du BTC. Cependant, le projet intègre une spécificité : le zk-SNARK (zero-knowledge succinct non-interactive argument of knowledge). 

Cette technologie permet aux nœuds du réseau de traiter les transactions sans avoir à connaître l’identité des acteurs impliqués, ni leur contenu. Ainsi, contrairement à des blockchains comme Bitcoin ou Ethereum que l’on qualifie de pseudonyme, ZCash est complètement anonyme. 

À l’écriture de ces lignes, au Q2 2023, le ZEC est capitalisé à plus de 539 millions de dollars. 

Comment ça fonctionne ?

Comme nous l’avons dit plus tôt, ZCash est, à l’origine, un fork du Bitcoin. De ce fait, les aspects techniques du réseau en sont très proches. ZCash possède également une limite de jetons à 21 millions de pièces. Le réseau se base également sur la preuve de travail ou PoW comme mécanisme de consensus. Un bloc est validé toutes les 2 minutes 30. 

La différence réside donc dans l’intégration du zk-SNARK qui permet de cacher l’identité des acteurs d’une transaction ainsi que son contenu. Différents modèles de transactions peuvent alors avoir lieu : 

  • Transaction privée : dans ce cas, les identités de l’émetteur et du récepteur sont cachées

  • Transaction “deshielding” : seul l’émetteur est caché

  • Transaction “shielding” : seul le récepteur est caché

  • Transaction publique : les identités des deux parties sont connues

Dans notre schéma, les z-address sont des adresses anonymes et les t-address sont des adresses pseudonymes. 

Autre particularité qui distingue ZCash de BTC : une taxe, qui a été abolie en octobre 2020. Jusqu’à cette date, une taxe de 10 % était prélevée sur la récompense de minage en ZEC. Vous l’avez compris, avec ZCash aussi, les validateurs sont des mineurs mis en compétition lors de la validation de blocs. Nous en disons plus sur le processus dans la partie dédiée. 

À quoi sert le ZEC ?

Le ZEC est le jeton natif de l’écosystème ZCash. Il a donc plusieurs rôles essentiels : 

  • Frais de transaction : en tant que jeton de la blockchain ZCash, le ZEC permet de s’acquitter des frais de transaction sur le réseau. Ces frais sont ensuite récupérés afin de servir de récompense pour les mineurs qui valident et sécurisent le réseau

  • Récompenses des mineurs : en plus des frais de transaction, les mineurs sont également récompensés à l’aide de nouveaux jetons mis en circulation. Un mécanisme qui prendra fin quand le jeton atteindra sa quantité maximale de 21 millions de jetons

  • Jeton de spéculation : le ZEC est inévitablement un jeton de spéculation. Il permet aux investisseurs et aux traders de s’exposer au projet ZCash et ainsi de profiter d’une hausse en cas d’adoption

Est-ce que le ZCash est une arnaque ?

Non, ZCash n’est pas une arnaque. Il s’agit d’un projet de blockchain de première couche axée sur la confidentialité. Sur ce réseau, il est possible de procéder à des transactions de façon anonyme. Cette spécificité rend ZCash intéressant. Cependant, certains en profitent pour effectuer des transferts de fonds illégaux dans le cadre de blanchiment d’argent par exemple. Le ZEC est capitalisé à plus de 539 millions de dollars au Q2 2023. 

Les fonctions du ZCash

Nous avons rapidement vu le fonctionnement du réseau ZCash et de son jeton précédemment. Il est temps de rentrer plus en détails sur les différentes spécificités de ce réseau, afin de mieux comprendre les forces qu’il possède. 

Le système Proof of Work

Comme nous avons pu l’expliquer précédemment, ZCash est basé sur le code du Bitcoin. De ce fait, il repose également sur le mécanisme de consensus de la preuve de travail ou proof of work (PoW). 

Ce processus consiste à mettre en compétition des machines puissantes pour résoudre des calculs. À l'issue de cette course, une machine est sélectionnée pour procéder à la validation d’un bloc, et elle est récompensée en ZEC pour ce travail. 

La preuve de travail est réputée extrêmement sécurisée et également très décentralisée, probablement plus que son concurrent : la preuve d’enjeu. Cependant, le PoW est également loin d’être écologique. En effet, il nécessite beaucoup de ressources électriques pour être mis en œuvre. 

Rend anonymes les transactions entre individus

Une autre fonction du ZCash est la possibilité d’anonymiser les transactions. Il ne s’agit pas d’une obligation et plusieurs modèles sont possibles. Cette spécificité fait de ZCash un réseau particulièrement visé par les institutions de régulation. 

En effet, certaines personnes malveillantes utilisent la possibilité de rendre anonymes les transactions pour procéder à des activités illégales. De ce fait, les agences gouvernementales sont particulièrement sévères à leur égard. 

Offre une confidentialité et un véritable anonymat aux utilisateurs et à leurs transactions

Comme nous l’avons dit plus tôt, avec ZCash, il est possible de rendre anonymes les acteurs d’une transaction. Même le contenu de cette dernière peut être rendu confidentiel grâce au zk-SNARK. Bien que cela présente des dérives, l’intention peut être noble. En effet, le respect de la confidentialité et de la vie privée des utilisateurs peut être louable. 

Cours du ZCash

ZCash n’a pas effectué d’ICO. De ce fait, les premières données sur le marché révèlent son prix d’origine. Il ne faut évidemment pas tenir compte de la première mèche à 2 014 $. Nous allons plutôt prendre 65 $ comme valeur de référence de départ. 

Le ZEC va connaître une période haussière entre mai 2017 et avril 2018. Le jeton va d’ailleurs établir son ATH actuel en janvier 2018 au prix d’un peu plus de 693 $. Une longue période de stagnation va alors s’amorcer entre décembre 2018 et décembre 2020. 

Lors du marché haussier de 2021, le ZEC suit le reste du marché mais ne parvient pas à battre son ATH. Il établira le plus haut de ce cycle en mai 2021, au prix d’environ 320 $. Cette période prend fin en mars 2022 pour le ZEC, qui va alors entamer une période baissière jusqu’à l’écriture de ces lignes, au Q2 2023.

Le plus bas de ce cycle est pour le moment établi en juin 2023, au prix de 24,79 dollars. À la même période, la capitalisation du jeton est d’un peu plus de 550 millions de dollars. 

Comment est fixé son cours ?

Comme toutes les cryptomonnaies, le cours du ZEC est fixé par la loi de l’offre et de la demande. Le mécanisme est simple : plus un actif est demandé, et donc acheté, plus son prix augmente. À l’inverse, plus un actif est offert, et donc vendu, plus son prix diminue. 

Ainsi, plusieurs mécanismes vont agir sur le comportement des investisseurs et ainsi influencer le cours du jeton. C’est le cas des annonces de régulation ou encore des partenariats importants. 

De plus, le ZEC possède une quantité maximale de jetons à 21 millions. Cela rend le jeton inflationniste à court et moyen terme mais le rendra déflationniste lorsque la limite sera atteinte. 

Enfin, les tendances du marché vont guider le ZEC. En effet, le BTC sera souvent à l’origine des premiers mouvements, qui se répercutent par la suite sur les altcoins. 

Faut-il investir ?

La question de l’investissement doit être prise de façon personnelle. Nous vous donnerons jamais de conseil en investissement. Cependant, nous pouvons vous faire part de notre avis et de la décision que nous avons prise de notre côté. 

ZCash est un projet intéressant, dont la force est de pouvoir rendre anonymes les acteurs ainsi que le contenu d’une transaction. Cependant, ce type de projet présente également des inconvénients comme la demande élevée de ressources ou encore le manque de scalabilité. 

Au vu de l’avenir du marché des cryptomonnaies, nous avons du mal à voir le ZCash échapper aux régulations gouvernementales. C’est pourquoi, nous avons décidé de ne pas investir sur le ZCash. Dans le registre des cryptos anonymes, d’autres actifs comme le Monero peuvent être considérés. 

Conseils pratiques

Avant d’investir sur une cryptomonnaie, il est important de prendre connaissance de quelques conseils afin de minimiser certains risques : 

  • Ne dépassez pas 5 % de votre capital lors d’investissement dans ce type d’actif, qui peut être risqué

  • Diversifiez votre portefeuille : ne pas mettre ses œufs dans le même panier est un adage qui a de l’importance dans l’investissement

  • Renseignez-vous sur la technique du DCA qui permet d’acheter un actif à intervalle régulier. Cela permet de lisser un point d’entrée

  • Faîtes vos propres recherches. Ne vous laissez pas influencer par ce que vous pouvez lire sur les réseaux sociaux

Avis et prévision sur le prix et le projet

Les actualités, au Q2 2023, laissent présager une forte régulation du milieu des cryptomonnaies à l’international. Dernièrement, certains exchanges comme Binance ont dû suspendre le trading des cryptos anonymes pour se mettre en conformité. À noter qu’une reclassification de certains jetons comme le ZEC, ont permis à l’exchange de maintenir leur vente. 

De ce fait, à court et moyen terme, il est difficile d’imaginer un avenir radieux pour le ZCash. Bien que le réseau soit intéressant, les conditions d’adoption pour ce projet sont compliquées. C’est pourquoi, nous pensons que le marché haussier aura un effet bénéfique sur le ZEC, mais ce dernier ne parviendra pas à retrouver son ATH.

Voici nos prévisions : 

  • À court terme : le jeton devrait osciller entre 30 $ et 66,5 $

  • À moyen terme : le ZEC pourrait essayer de dépasser la barre symbolique des 100 $ 

  • À long terme : en plein milieu du marché haussier, le ZEC pourrait dépasser les 200 $ et établir un pic près de 220 $

N’oubliez pas qu’il s’agit uniquement de prévisions. Il est impossible de prédire avec exactitude l’avenir d’un projet et d’une cryptomonnaie. 

L’avis des médias

L’avis des médias est intéressant à prendre en compte afin de prendre la température sur un projet. En effet, une majorité d’avis négatifs sera synonyme d’une mauvaise réputation. Cependant, n’oubliez pas de vous faire votre propre avis grâce à vos recherches. 

Pour commencer, nous avons consulté revain.org qui regroupe les avis des utilisateurs au sujet de ZCash. Sur ce site, ZCash obtient une note globale de 4,2 avec plus de 260 avis, ce qui est très convenable. 

Du côté de CryptoVantage, l’équipe pense que ZCash est l’un des protocoles les plus sûrs quand il s’agit d’anonymisation. Cependant, ils ajoutent qu’une crypto anonyme comme celle-ci est souvent considérée comme suspecte. 

Du côté de Twitter, nous avons récupéré l’avis de l’utilisateur Mrpapawheelie, qui pense que ZCash est un achat intéressant en ce moment. Il justifie son avis en abordant la faible quantité maximale du jeton à 21 millions de pièces et son faible prix au Q2 2023, à 33 $. 

N’oubliez pas de toujours DYOR (Do Your Own Research). Il s’agit d’un pilier de l’investissement en cryptomonnaie. 

Comment en obtenir ?

Il existe deux façons d’obtenir du ZEC : l’achat ou le minage.

L’achat passe par une plateforme d’échange de cryptomonnaie. Avec une carte bancaire ou virement SEPA, vous pouvez facilement obtenir des ZEC, et cela en quelques secondes. De plus, les étapes sont très intuitives. Retrouvez 3 exchanges que vous pouvez utiliser dans la partie suivante. 

Pour ce qui est du minage, les choses peuvent être plus difficiles. En effet, faire cette activité soi-même nécessite des connaissances techniques ainsi que du matériel informatique. Nous vous en disons plus sur ce point dans la partie dédiée. 

La meilleure plateforme pour en acheter

Binance

Binance est la première plateforme d’échange de cryptomonnaie au monde en termes de volume quotidien. Elle est particulièrement appréciée par la communauté, notamment grâce à son fondateur Changpeng Zhao, dit CZ. Il s’agit d’un exchange polyvalent, proposant un catalogue d’actifs intéressant et des frais relativement faibles. Le trading des crypto anonymes sur la plateforme en France a été remis en question. Cependant, une reclassification a permis à la plateforme de maintenir cette activité.

Il est possible de trader du ZEC sur Binance à l’aide de l’USDT, du BTC, du BUSD et de l’ETH. 

Voici quelques étapes pour y parvenir : 

  • Connectez-vous à votre compte Binance

  • Rechargez votre compte en monnaie FIAT

  • Rendez-vous dans le convertisseur Binance

  • Sélectionnez en haut votre monnaie fiduciaire et en bas choisissez une crypto compatible telle que l’USDT, le BTC, le BUSD ou l’ETH

  • Une fois cette opération terminée, restez dans le convertisseur

  • Choisissez la cryptomonnaie que vous venez d’acheter en haut et le ZEC en bas

  • Vous pouvez également directement passer de l’EURO au ZEC

  • Vous n’avez plus qu’à valider l’opération, les jetons vous seront délivrés en quelques secondes

KuCoin

KuCoin est une plateforme d’échange de cryptomonnaie créée en 2017. Elle se classe dans le top 5 des exchanges par volume quotidien. Ce succès est notamment dû au catalogue de l’exchange, qui est très fourni. En effet, plus de 800 cryptomonnaies sont disponibles au trading sur KuCoin. Un exchange intéressant si vous souhaitez accéder à des actifs de faible marketcap. 

Il est possible d’acheter des ZEC sur KuCoin à l’aide de l’USDT, du BTC et du KCS. 

Voici un petit guide pour obtenir des ZEC sur KuCoin : 

  • Se connecter ou créer un compte sur la plateforme

  • Cherchez le ZEC dans le catalogue de l’application et cliquez sur le bouton “Trading” en sélectionnant la pair USDT/ZEC, KCS/ZEC ou BTC/ZEC

  • Il ne vous reste plus qu’à échanger vos cryptomonnaies contre des ZEC

Kraken

Kraken est une plateforme d’échange de cryptomonnaies centralisée, créée il y a plus de 10 ans. Cette longévité lui permet d’avoir gagné la confiance de ses utilisateurs. Elle se classe à la troisième position des exchanges par volume d’échange. La plateforme possède des fonctionnalités intéressantes, mais ne permet le trading que d’environ 230 actifs. 

Il est possible d’acheter des ZEC sur Kraken à l’aide du dollar, de l’euro, et du XBT ou BTC. 

Voici quelques étapes pour acheter vos ZEC sur Kraken : 

  • Créez ou connectez-vous à votre compte Kraken

  • Faites un dépôt FIAT sur votre compte si besoin

  • Il faut ensuite se rendre dans la section “Pro”

  • Rendez-vous dans la partie “Trading”

  • Choisissez la paire qui vous intéresse, entre l’USD, l’EUR, et le XBT en tapant ZEC dans la barre de recherche

  • Vous n’avez plus qu’à procéder à votre achat au prix du marché 

  • Il est également possible de poser un ordre d’achat à un prix ultérieur

Comment staker des ZCash ?

ZCash ne permet pas de staking nativement. En effet, le mécanisme de consensus est celui de la preuve de travail et non pas celui de la preuve d’enjeu. De ce fait, l’activité de sécurisation passe par du minage et non pas du staking. 

Cependant, des plateformes tierces permettent d’effectuer du staking de ZEC. C’est le cas d’OKX, à un taux APR assez faible de 1 %. 

Comment miner des ZCash ?

ZCash est une blockchain qui se base sur la preuve de travail. De ce fait, il est possible de miner du ZEC en participant à la sécurisation du réseau. Pour ce faire, il est important d’avoir le matériel nécessaire. 

Le mining de ZCash est possible grâce à des cartes graphiques (GPU) mais également des ASICS. Certaines méthodes sont plus efficaces que d’autres, mais elles nécessitent également un investissement initial plus important. Pour les utilisateurs qui veulent commencer sans investissement et sans connaissance théorique, il est possible d’effectuer du cloud mining. 

Rentrons dans le détail de chaque méthode. 

CPU Mining

Le CPU Mining consiste à utiliser les processeurs afin d’effectuer les calculs nécessaires au mining. Au départ, il s’agissait de la solution privilégiée. Cependant, l’évolution des ASICS et des GPU a rendu cette méthode beaucoup moins rentable pour le minage de ZEC. Il vaut mieux donc se tourner vers une des solutions ci-après. 

GPU Mining

Le GPU Mining consiste à dédier une ou plusieurs cartes graphiques à la résolution de calculs complexes afin d’aider à la sécurisation du réseau. Certaines cartes graphiques sont plus efficaces que d’autres. 

Une fois votre matériel prêt, il est nécessaire de télécharger un logiciel de minage. Les logiciels disponibles dépendent de votre matériel ainsi que de la blockchain utilisée, ici ZCash. Retrouvez ci-dessous un récapitulatif des logiciels disponibles. 

Bien souvent, les mineurs mettent leurs ressources en commun afin de profiter de rendements plus réguliers. Cette méthode se nomme “les pools de minage”. Retrouvez un tableau des pools disponibles ci-dessous. 

Cloud Mining

Le Cloud Mining consiste à louer du matériel à distance, auprès d’entreprises spécialisées. Cette méthode est beaucoup plus simple que la précédente, cependant, les rendements sont inférieurs. Il n’est pas nécessaire d’acheter du matériel, ou d’avoir des connaissances techniques.

Pour démarrer, vous pouvez vous rendre sur des plateformes comme FeelMining ou encore Nicehash

Avantages et inconvénients

ZCash, comme tout projet, possède des avantages ainsi que des inconvénients.

Avantages : 

  • Cryptomonnaie anonyme : le point fort de ZCash est de permettre l’anonymat des acteurs d’une transaction ainsi que de rendre privé son contenu 

  • Protocole réputé sûr : au sein des cryptos anonymes, ZCash fait partie des protocoles les plus sûrs selon les experts

  • Proche de l’idéal de Satoshi Nakamoto : en tant que fork du BTC, les caractéristiques techniques sont compatibles avec la vision de Satoshi Nakamoto. L’anonymat est également une spécificité qui aurait pu plaire au créateur du BTC

Inconvénients : 

  • Sous le joug de la régulation : les différentes régulations gouvernementales peuvent désigner les cryptos anonymes comme des jetons non-conformes. Les exchanges centralisés seront alors dans l’obligation de les retirer de leur catalogue de trading

  • Peu scalable : la preuve de travail telle qu’utilisée sur le réseau ZCash montre des problèmes de scalabilité. Une adoption de cette blockchain monterait rapidement les frais de transaction et pourrait même la rendre extrêmement lente

  • Énergivore : la preuve de travail est, par nature, énergivore. Il y a d’ailleurs beaucoup de critiques à ce sujet concernant BTC, ce qui vaut également pour ZCash

Notre avis final sur le ZCash

À travers notre article complet, nous espérons que vous en avez appris plus sur le projet ZCash. Il s’agit d’une blockchain de première couche, forkée du BTC, dont la spécificité lui permet de rendre privées les interactions entre les utilisateurs. L’anonymat est donc la base de ce projet, qui s’oppose à d’autres blockchains comme BTC, qui sont dites pseudonymes. 

ZCash est loin d’être la seule crypto anonyme du secteur. Dans le même registre, on pense notamment à Monero. Bien que l’anonymat et le respect de la vie privée peuvent être le résultat de bonnes intentions, il existe des dérives. 

Ces dernières font de cette catégorie de crypto une cible privilégiée des instances de régulation. C’est pourquoi, au vu de l’avenir incertain de ces cryptomonnaies, nous avons décidé de ne pas investir sur le ZCash. 

crypto
mask

Quelle est la meilleure plateforme pour acheter du ZEC ?

Chevron
mask

Qui a créé le ZEC ?

Chevron
mask

Est-ce que le ZEC est une arnaque ?

Chevron
mask

Pourquoi investir dans le ZEC ?

Chevron

Mon aventure dans les cryptomonnaies commence au début du bull-run 2021. Je me suis d’abord renseigné sur la technologie blockchain, Bitcoin et Ethereum, par simple curiosité. J’ai rapidement été séduit par l’idéal porté par BTC, et j’ai alors décidé d’investir. Par la suite, je me suis intéressé aux NFTs à travers plusieurs écosystèmes, dont Ethereum, Solana, ou encore Avalanche. La technologie développée par Avalanche m’a convaincu, et j’ai alors décidé de passer de simple investisseur à entrepreneur, en créant mon propre projet NFT.

J’ai toujours aimé écrire et transmettre mes connaissances. J’ai commencé par le faire auprès de ma petite communauté sur Twitter, avec laquelle je partageais mes analyses et mes avis. Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’allier mes deux passions, que sont l’écriture et le web3, en tant que rédacteur pour CryptoNeet. N’hésitez pas à me retrouver sur X/twitter.

splitter