Ouvrir le menu
cryptoneet
Qu'est-ce que le Cloud Mining en crypto

Qu’est-ce que le Cloud Mining ?

splitter
Richard "Ororys"Ric
par Richard "Ororys"Article publié le 25 janvier 2024 et mis a jour le 26 février 2024

On entend très souvent parler de “miner du Bitcoin”. Ce concept, parfois obscur pour les plus néophytes, peut se trouver sous différentes formes, selon la façon dont il est effectué. Aujourd’hui, nous avons décidé de nous concentrer sur le Cloud Mining.

Qu’est-ce que le Cloud Mining ? Comment fonctionne-t-il ? Est-ce une pratique sécurisée et rentable ? Nous allons tenter de répondre à toutes les questions que vous avez en tête, à travers cet article complet.

Qu'est-ce que le Cloud Mining en crypto
crypto

C'est quoi le Cloud Mining ?

Pour bien comprendre ce qu’est le Cloud Mining, il faut d’abord définir ce qu’est le mining, appelé minage en français. Il s’agit d’un procédé propre à certaines blockchains, basées sur le mécanisme de consensus de la preuve de travail (PoW). Cela ne vous aide probablement pas, alors rentrons un peu plus dans le détail.

Comme vous le savez sûrement, une blockchain est un réseau dont l’architecture est une chaîne de blocs. Chaque bloc contient un certain nombre de transactions effectuées sur le réseau, qu’il est nécessaire de valider. Lors de cette étape, plusieurs machines, et plus précisément leur puissance de calcul, sont mises en compétition. 

Le réseau va choisir un heureux élu, parvenu à résoudre le calcul complexe soumis. Ce dernier sera chargé de valider le bloc. Pour son implication, il recevra des cryptomonnaies nouvellement libérées sur le marché. On appelle ce processus le minage, et le validateur est appelé le mineur. 

Tout comme le cloud pour les données, le cloud mining consiste à effectuer cette activité à distance. Cependant, comment cela peut-il fonctionner ? C’est ce que nous allons voir maintenant. 

Comment fonctionne le cloud mining ?

Il n’y a rien de magique dans le cloud mining. Le mécanisme de la preuve de travail, et l’activité de mining, sont évidemment effectués comme nous l’avons décrit dans la partie précédente. 

Cependant, avec le cloud mining, vous n’avez pas besoin d’avoir de machines chez vous. Il n’y a nul besoin d’avoir des connaissances pour vous connecter au réseau, ni besoin de temps pour vérifier régulièrement que tout fonctionne parfaitement. À la place, vous allez déléguer cette tâche en louant de la puissance de calcul auprès d’entreprises spécialisées.

La société que vous aurez choisie va s’occuper de tout : installation du matériel, gestion des récompenses, veille pour le bon fonctionnement, mises à jour, etc. En échange, vous allez bien évidemment devoir vous acquitter d’un “abonnement”, dont le prix dépend des spécificités choisies. 

Pourquoi faire du cloud mining

Les raisons qui peuvent vous pousser à faire du cloud mining sont nombreuses : s’impliquer dans la sécurisation d’un réseau, participer à sa décentralisation, quête de rentabilité, etc. Nous allons détailler deux raisons qui peuvent vous pousser à vous tourner vers cette solution : la nécessité d’un investissement moindre, et la faible consommation d’énergie. 

Débuter avec un investissement moindre

Si vous avez compris comment fonctionne le mining, alors vous savez qu’il est nécessaire de posséder du matériel pour pouvoir lancer votre activité. Ce matériel peut parfois être bricolé maison, mais en règle générale, il vaut mieux prendre une machine spécialisée. Dans tous les cas, le coût du matériel est souvent très élevé

Pour les moins performants, vous ne trouverez rien en dessous de 2 000 $. Un prix qui peut monter jusqu’à plus de 15 000 $ pour du matériel haut de gamme. Vous l’avez compris, le cloud mining permet de faire un premier pas dans ce monde, sans investissement initial important. 

Réduire la consommation d’énergie

Nous ne l’avons pas spécifié, mais les machines permettant de procéder à du minage sont très énergivores. En effet, le réseau Bitcoin par exemple, nécessite de les pousser au maximum de leurs ressources. Souvent, cela rime avec une grande consommation d’électricité.

Grâce au cloud mining, vous n’avez pas à vous préoccuper de la consommation d’énergie. En louant de la puissance de calcul à distance, vous déléguez cette tâche à la société choisie. De plus, les sociétés spécialisées vont généralement exercer cette activité sur du surplus de production électrique, avec des prix préférentiels. 

Les différents types de Cloud Mining ?

Il existe différents types de Cloud Mining. Disons plutôt que cette activité peut se pratiquer sous différentes formes. Nous allons parler du VPS, de la location de la puissance de calcul, et de l’exploitation minière hébergée. 

Le VPS (le Serveur Privé Virtuel)

Cette méthode de Cloud Mining est peu courante, car elle est peu optimisée. Elle consiste à louer un ordinateur ou un serveur spécialisé à distance. Vous aurez le total contrôle de la machine. Ensuite, il faudra télécharger une application vous permettant de vous connecter au réseau afin de commencer l’activité de mining.

Généralement, le matériel utilisé n’est pas adapté à cette pratique, et les coûts peuvent rapidement devenir importants. C’est pourquoi, par manque de rentabilité en comparaison aux autres méthodes, le VPS est souvent délaissé. 

La location de puissance de calcul

Il s’agit de la méthode la plus répandue. Généralement, quand on parle de Cloud Mining, c’est ce processus qui est sous-entendu. Pour faire simple, vous allez louer de la puissance de calcul en concluant un contrat avec une entreprise spécialisée.

Les gains que vous allez réaliser (issus des récompenses de la blockchain) seront proportionnels à la puissance de calcul que vous louez. Les coûts de votre contrat vont également dépendre de ce point. En règle générale, plus vous louez de la puissance de calcul, plus la rentabilité est intéressante. 

L’exploitation minière hébergée

Cette méthode est proche de la précédente. Là aussi, vous allez louer de la puissance de calcul à distance. Cependant, au bout de la transaction, vous ne trouvez pas une entreprise, mais directement un mineur. 

Dans le précédent, vous étiez lié par un contrat que vous payiez auprès de la société. Avec l’exploitation minière hébergée, le mineur se charge également de tout (matériel, électricité, maintenance, etc.). En louant, vous participez aux frais que paie le mineur, en échange de quoi, vous percevez une partie de ses récompenses. 

Les plateformes pour faire du cloud mining

Plusieurs plateformes proposent des services de Cloud Mining. Depuis la popularisation de cette méthode, de nombreuses entreprises se sont lancées dans cette pratique. Il faut se montrer extrêmement prudent, car beaucoup d’arnaques ont fait leur apparition par la même occasion. 

Faites des recherches approfondies, et ne vous laissez pas influencer par des promesses exagérées. Si vous ne savez pas par où commencer, nous vous proposons 3 plateformes que nous savons fiables pour le Cloud Mining ci-dessous. 

Summit Mining

Summit Mining est une société régulée en France, qui a été créée en 2019 par Mathieu Vincent. L’entreprise compte plus de 20 000 machines de minages, plus de 31 millions d’euros minés (équivalent) et plus de 5 000 clients. Summit Mining propose le minage de Bitcoin et Litecoin.

L’entreprise cherche le plus possible à utiliser des énergies renouvelables ou des surplus de production électrique. Ainsi, leurs machines sont basées en Chine, Russie, et au Kazakhstan. À noter que c’est également dans ces pays que l’électricité est la moins chère. Vous pouvez faire confiance à Summit Mining si vous souhaitez vous lancer dans le Cloud Mining. 

Meria

Meria est une entreprise qui a été créée en 2017 sous le nom de Just Mining. Son fondateur n’est autre que le Youtubeur et influenceur crypto PowerHasheur, dont le nom est Owen Simonin. 

Pendant le marché haussier de 2017, il s’est rendu compte que beaucoup de personnes souhaitent se lancer dans le minage, sans avoir l’argent ni le temps de s’en occuper. Il a donc décidé de lancer l’une des premières entreprises de Cloud Mining en France à ce moment-là. 

La société ne se contente pas de proposer du Cloud Mining. Vous pouvez également trouver un service d’achat spot de cryptomonnaies, de gestion de portefeuille ou encore de Staking. Elle s’adresse à la fois aux particuliers et aux entreprises. 

Feel Mining

Feel Mining est une société française de Cloud Mining. Cette dernière a été créée en 2019 et propose à la fois le minage et le staking de cryptomonnaies. L’entreprise est enregistrée en tant que PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques) en France, auprès de l’AMF. 

La gamme de produits de Feel Mining est assez proche de celle de Meria : 

  • Service d’achat spot de cryptomonnaies

  • Placement de cryptomonnaies via staking et génération de rendements

  • Minage via location de puissance de calcul et obtention de récompenses

Là encore, vous pouvez faire confiance à Feel Mining dans votre pratique de Cloud Mining.

La rentabilité du Cloud Mining

Chaque plateforme, chaque solution, propose une rentabilité différente. Il est même difficile de faire des comparaisons entre les offres, étant donné que les éléments sous-jacents sont rarement identiques : localisation des machines, prix de l’électricité, puissance de calcul louée, offres disponibles, etc.

De manière générale, auprès des plateformes fiables que nous avons citées, l’activité de Cloud Mining est tout le temps rentable. Cependant, cette rentabilité va varier, notamment selon l’activité sur le réseau que vous minez, ainsi que du prix de la cryptomonnaie en question. Les récompenses diminuent également selon un calendrier. Pour Bitcoin, il s’agit du halving. 

Par exemple, la rentabilité de Summit Mining est en baisse ces dernières années. Elle était en moyenne de 13,98 % en 2019, 4,4 % en 2020, 7,56 % en 2021, 0,88 % en 2022 et 0,45 % en 2023. N’hésitez pas à faire vos propres recherches selon la plateforme que vous souhaitez utiliser. 

Comment éviter les arnaques

Il n’y a pas réellement de conseils spécifiques au Cloud Mining pour éviter les arnaques. Nous allons plutôt vous partager des règles de bonnes pratiques générales qu’il convient d’adopter dans le monde des cryptomonnaies : 

  • Faites vos propres recherches : n’hésitez pas à prendre le temps avant de passer à l’action. Considérez chaque action que vous effectuez comme importante. Documentez-vous, consultez les ressources du projet ainsi que les avis d’experts, et construisez votre propre avis

  • Consultez les avis sur Internet : si certains éléments vous paraissent louches, n’hésitez pas à consulter les avis des utilisateurs sur des sites spécialisés comme TrustPilot. Cela vous permettre de voir si certains ont rencontré des problèmes et à quel niveau

  • Diversifiez les solutions utilisées : imaginons que vous souhaitez placer une grosse somme d’argent dans le Cloud Mining, n’hésitez pas à varier les solutions utilisées. Cela va vous permettre d’être plus résilient, dans le cas où l’un des fournisseurs rencontre des problèmes majeurs

Conseils pour le Cloud Mining

Pour finir, nous avons d’autres conseils, plus spécifiques au Cloud Mining, avant que vous ne commencez votre activité. N’hésitez pas à les consulter, et si vous les trouvez judicieux, à les respecter, afin de démarrer au mieux votre nouvelle aventure.

Faites vos propres recherches

Nous avons déjà abordé ce point dans la partie précédente, mais ce conseil est sûrement le plus important que l’on puisse vous donner dans le monde des cryptomonnaies. Vous le retrouverez régulièrement sous l’acronyme DYOR pour “Do Your Own Research”.

En effet, dans l’industrie des actifs numériques, il existe une multitude de projets et de plateformes. Avec une telle densité, il y a une disparité de la solidité des projets, certains étant plus fiables et prometteurs que d’autres. Pire, on trouve également de nombreuses arnaques.

Il convient alors de ne pas se laisser influencer. Les médias sociaux comme X sont remplis d’utilisateurs cherchant à faire prendre de la valeur à leur portefeuille. Ils prêcheront forcément pour leur paroisse. C’est pourquoi, faites toujours vos propres recherches. 

Comparer les offres

Bien qu’il ne soit pas forcément évident de comparer les différents services entre eux, vous pouvez tout de même essayer. Prenez des offres à coût et performance égaux, et regardez la rentabilité promise. De cette manière, vous ferez sûrement un meilleur choix, qui vous permettra de maximiser vos gains. Ne faites pas l’impasse sur la fiabilité et la sécurité de la plateforme. 

Choisissez le contrat qui est le plus rentable selon votre situation

Comme nous l’avons expliqué précédemment, les offres sont souvent très différentes. Selon votre situation, vous allez sûrement être tenté par différents types de contrat. Par exemple, une personne prête à mettre une grosse somme, se tournera vers un contrat fiable, avec une plateforme sécurisée et des rendements stables.

Pour un petit portefeuille, la quête de rentabilité est plus importante et il sera prêt à prendre plus de risques pour maximiser ses gains. C’est pourquoi, n’oubliez pas de considérer votre situation dans la comparaison des offres. 

Suivez régulièrement les prix des cryptos

Ce conseil peut sembler évident pour plusieurs raisons. Premièrement, vos récompenses seront délivrées en cryptomonnaies. La rentabilité du contrat choisi dépend intrinsèquement du prix de l’actif utilisé. Ainsi, si vous décidez de souscrire à un contrat de Cloud Mining de Bitcoin, une hausse ou une baisse du BTC fera varier votre rentabilité. 

De plus, le prix du marché des cryptomonnaies est révélateur d’une tendance. Par exemple, si le Bitcoin part à la hausse, vous pouvez vous attendre à ce que l’actif que vous minez le suive (par exemple Litecoin). Cela peut vous permettre de prévoir les variations de rentabilité légèrement à l’avance. 

crypto

Mon aventure dans les cryptomonnaies commence au début du bull-run 2021. Je me suis d’abord renseigné sur la technologie blockchain, Bitcoin et Ethereum, par simple curiosité. J’ai rapidement été séduit par l’idéal porté par BTC, et j’ai alors décidé d’investir. Par la suite, je me suis intéressé aux NFTs à travers plusieurs écosystèmes, dont Ethereum, Solana, ou encore Avalanche. La technologie développée par Avalanche m’a convaincu, et j’ai alors décidé de passer de simple investisseur à entrepreneur, en créant mon propre projet NFT.

J’ai toujours aimé écrire et transmettre mes connaissances. J’ai commencé par le faire auprès de ma petite communauté sur Twitter, avec laquelle je partageais mes analyses et mes avis. Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’allier mes deux passions, que sont l’écriture et le web3, en tant que rédacteur pour CryptoNeet. N’hésitez pas à me retrouver sur X/twitter.

splitter