Ouvrir le menu
cryptoneet
les meilleures plateformes crypto en suisse

Meilleure plateforme crypto en Suisse

splitter
Clément "melC"Clé
par Clément "melC"Article publié le 27 mars 2023 et mis a jour le 09 janvier 2024

Vous êtes résident suisse et les cryptomonnaies vous intéressent ? Cependant, vous ne savez pas par où commencer et quelle plateforme choisir ? Notre article tombe à pic. 

Crypto-Neet présente les 5 meilleurs exchanges pour démarrer votre aventure en Suisse. Retrouvez nos précieux conseils pour choisir votre plateforme au mieux.

splitter
splitter
crypto

Quelles sont les meilleures plateformes en Suisse

Kraken

Kraken est une entreprise américaine opérant depuis 2011. Ses outils sont ciblés pour le trading de cryptomonnaies. C’est probablement la meilleure plateforme pour s’entraîner et devenir trader. Voici un aperçu des services proposés : 

  • Trading Spot

  • Trading avancé avec Kraken Futures ou en Margin

  • Staking de cryptomonnaies 

  • Les traders professionnels peuvent disposer d’un gestionnaire de compte ainsi qu’un bureau OTC

  • Marketplace pour NFT

La plateforme s’adresse aussi bien aux débutants qu’à des utilisateurs confirmés. Au fil des années, Kraken s’améliore et propose une offre plus complète et intéressante. Trouvez notre résumé ci-dessous.

Coinbase

Coinbase est une plateforme d’échange de cryptomonnaies aux États-Unis. Elle existe depuis 2012 et s’est rapidement imposée comme incontournable. Son objectif est de faciliter l’adoption des crypto auprès du grand public. 

Tout se fait simplement, mais vous remarquerez très rapidement les frais très élevés par défaut. Coinbase Pro est une partie plus avancée que la partie classique. Les outils de trading sont plus développés et les frais amoindris, ce qui est plus intéressant pour les traders en herbe. 

Dans le cas où vous n’utilisez pas Coinbase Pro, la plateforme s’adresse alors aux néophytes. Retrouvez notre résumé des informations importantes ci-dessous.

Binance 

Binance est l’une des premières plateformes en termes de volume d’échange quotidien. Elle fut créée en 2007 par le célèbre « CZ ». Cette plateforme dispose du catalogue le plus complet de notre top 5, avec plus de 350 cryptomonnaies.

Nous vous proposons un aperçu des services proposés

  • Trading classique en Spot

  • Trading avancé en Margin et Futures

  • Binance Earn permet de staker et de participer à des pools

  • Convertisseur instantané et sans frais supplémentaire

  • Carte Visa Binance avec du cashback et pour payer en crypto

  • Launchpad

  • Marketplace pour minter, acheter et vendre des NFT

C’est un excellent exchange pour s’initier rapidement à ce milieu. 

eToro

Comme pour Binance, eToro est né en 2007. Cette plateforme ne cible pas uniquement les cryptomonnaies, mais aussi toutes sortes d’investissements. Vous pouvez acheter des actions, ETFs, matières premières et des devises.

eToro n’est pas l’endroit le plus optimisé pour trader de la crypto, car les frais sont élevés. La plateforme dispose cependant de nombreux avantages pour les néophytes : 

  • Mode virtuel : grâce à un compte fictif avec 100 000 $, vous pouvez tester toutes les fonctionnalités d’eToro

  • Copy Trading : copiez automatiquement les trades d’un professionnel pour générer des revenus réguliers

  • Smart Portfolios : copiez une stratégie d’investissement, c’est-à-dire un portefeuille d’actifs avec un niveau de risque qui peut varier

Bitpanda

Bitpanda a été fondée en 2014 à Vienne, en Autriche. De la même manière qu’eToro, l’offre est plus ouverte. Le catalogue propose des cryptomonnaies, des actions, ETFs et matières premières.

C’est la seule plateforme à proposer des indices crypto. Vous pouvez investir dans les 5, 10 ou 25 meilleures cryptomonnaies du marché. Un point qui est intéressant pour se diversifier facilement.

Les frais peuvent être rapidement élevés pour des débutants : 1,49 % en crypto. Pour du trading avancé sur Bitpanda Pro, ces mêmes frais deviennent bien plus faibles aux alentours de 0,15 %.

Comment choisir une plateforme crypto

La sécurité

Rien ne garantit que vos fonds sont sécurisés à 100 %. Vous ne souhaitez prendre aucun risque ? Regardez du côté des cold wallet

Depuis les cas FTX ou Celsius, les utilisateurs peuvent perdre énormément à cause d’un CEX (exchange centralisé). Binance reste assez transparent sur ses réserves. C’est le cas d’autres exchanges, mais rien ne peut garantir une sécurité maximale.

Du côté de Crypto.com, les crypto actifs sont sécurisés à 100 % sur des cold wallet. C’est une sécurité supplémentaire. Les « hot wallet » sont plus vulnérables et c’est le cas de la plupart des exchanges de cryptomonnaies.

Les clés privées de vos wallets sont détenues par ces entreprises. Nous pouvons dire que votre portefeuille est custodial. C’est-à-dire que vous n’avez pas les clés privées et vous ne détenez pas littéralement vos fonds.

Tournez-vous vers des hot wallet type Metamask ou des cold wallet pour détenir un wallet non custodial.

Les frais

L’inscription gratuite est un point fort des plateformes de cryptomonnaies. Pour que ces dernières soient économiquement viables, des frais s’appliquent. Voici un aperçu des différents frais que les utilisateurs doivent payer : 

  • Trading / Négociation : des frais s’appliquent au moment où vous achetez ou vendez une cryptomonnaie. Ce pourcentage peut varier à savoir si vous êtes un Taker (vous achetez au prix du marché) ou un Maker (vous déposez un ordre d’achat ou de vente).

  • Dépôt / Retrait : ces frais vont s’appliquer au moment de déposer et retirer de l’argent en fiat. Ils sont généralement faibles pour les virements bancaires et plus élevés par carte bancaire.

  • Conversion : lorsque vous transformez vos devises fiat, des frais peuvent s’appliquer. Le meilleur exemple est eToro qui n’accepte que du Dollar américain. Vous devez payer des frais sur la conversion du Franc suisse au Dollar américain au moment du dépôt.

Cet aspect d’une plateforme est important à prendre en compte. Au fil des années, vous pouvez perdre pas mal d’argent en frais divers. N’hésitez pas à comparer, suivant les services que vous utilisez.

Les méthodes de dépôts et retraits

Plusieurs méthodes de dépôts et de retraits existent. Bien entendu, elles peuvent être plus ou moins variées suivant le site choisi. Vous trouverez les méthodes de paiement les plus courantes ci-dessous : 

  • En cryptomonnaies : la majorité des plateformes autorisent le dépôt et le retrait en crypto. Vous pouvez par exemple déposer du Bitcoin sur un exchange pour acheter de l’Ethereum.

  • Par carte bancaire : votre carte de crédit ou de débit peut être utilisée. Cette méthode permet d’acheter une crypto ou de déposer ou retirer de la monnaie fiat. Des frais plus élevés sont à prendre en compte.

  • Par virement bancaire : c’est probablement la méthode la plus utilisée. Déposer ou retirer des crypto par virement n’a pas de frais très élevés, entre 0 et 5 $. 

Les services

L’univers des cryptomonnaies offre un bon nombre de services variés. Les exchanges présentés au début de cet article ne s’adressent pas tous au même public.

Pour les traders en herbe ou confirmés, tournez-vous vers des sites spécialisés. Nous vous proposons une petite liste des services de trading intéressants : 

  • Spot : vérifiez les options disponibles comme le Take Profit, Stop Loss ou Limit

  • Margin : jetez un œil aux effets de levier. Attention cette catégorie s’adresse à des traders expérimentés

  • Futures : les contrats à terme sont des investissements risqués. Un nouveau compte dédié doit être généralement créé

  • Copy Trading : ce service s’adresse plutôt aux débutants pour copier les traders professionnels

Bien sûr, tous les services ne sont pas tournés uniquement vers le trading. Des plateformes proposent des Launchpads, une marketplace NFT ou encore du staking.

Service client

Lorsque vous rencontrez un problème sur un exchange, le service client peut être utile. Généralement, un « Centre d’assistance » est mis à disposition avec une FAQ

La plateforme Binance dispose d’une Foire Aux Questions très complète et régulièrement mise à jour. Ce n’est pas toujours le cas. D’autres alternatives sont alors intéressantes.

Un chat en direct est le moyen le plus intéressant pour communiquer avec un interlocuteur humain. Tous les sites présentés au début de cet article en proposent un. N’hésitez pas à utiliser un outil de traduction pour discuter avec les chats en anglais. 

En dehors des heures de disponibilité du chat, comptez sur le système de ticket. L’adresse e-mail est aussi une bonne alternative pour obtenir une réponse. Généralement, le temps d’attente se compte en heures ou en quelques jours.

Les actifs disponibles

Certaines plateformes proposent un catalogue énorme d’actifs. C’est le cas de Binance, qui est spécialisé dans les cryptomonnaies avec plus de 350 coins disponibles.

eToro est un autre exemple. Le nombre d’actifs est élevé, mais il s’agit de plusieurs variétés : actions, crypto, ETFs, matières premières, etc. De même pour Bitpanda. Moins spécialisés que Binance, les coins disponibles sont les plus importants du marché.

Certaines plateformes comme KuCoin ou Gate.io disposent d’un très grand catalogue. La quantité n’est pas gage de qualité. C’est bien le problème puisque de nombreux « shitcoins » sont listés sur ces sites.

Réfléchissez bien à votre investissement et à votre diversification. Si vous n’avez besoin d’acheter que du Bitcoin et de l’Ethereum, ne vous tournez pas forcément vers un grand catalogue. 

Les bonus et offres à l’inscription

Différents bonus peuvent être obtenus après votre inscription ou lors d’un dépôt. Toutes les plateformes ne proposent pas ces offres. Jetons un œil à ce que vous pouvez obtenir : 

  • Bonus à l’inscription : vous recevez des crypto directement à l’ouverture de votre compte. Quelques exchanges le font comme OKX, ByBit ou Huobi.

  • Bonus de parrainage : l’affiliation est très utilisée pour augmenter le nombre d’utilisateurs. En entrant le code d’un parrain, vous pouvez obtenir une récompense en crypto ou partager entre 10 % et 40 % de commissions sur les frais de trading.

  • Bonus après dépôt ou achat : le meilleur exemple est Crypto.com. Vous devez staker l’équivalent de 350 $ de CRO pour commander une carte Ruby et vous recevrez 25 $ en CRO. D’autres plateformes demandent de réaliser un dépôt pour obtenir le bonus en question.

  • Bonus après action : en prenant l’exemple de Bitpanda, vous devez vous inscrire via un lien de parrainage. Ensuite, vous déposez l’équivalent de 25 CHF et vous devez le trader une seule fois. Une récompense de 2 CHF sur votre compte est alors débloquée.

Quelles sont les lois suisses sur la crypto

Les cryptomonnaies sont considérées comme des éléments de fortune imposables en Suisse. Les résidents fiscaux suisses et étrangers doivent reporter la valeur fiscale de leurs cryptoactifs dans leur déclaration. Cela se fait une fois par an avec l’Administration Fédérale des Contributions.

Dans le cas où vous êtes un professionnel du milieu, chacune de vos transactions peut être demandée. Pour les entreprises, c’est l’impôt sur la fortune commerciale qui prime. 

Les particuliers ne peuvent déduire les pertes, mais les professionnels le peuvent. 

Le minage de cryptomonnaie est imposable suivant votre canton. À Berne et Zurich, c’est considéré comme une activité lucrative indépendante et est donc imposable. 

Comment acheter des crypto en Suisse ?

Par carte bancaire

Acheter des crypto par carte bancaire est la méthode la plus rapide. Elle s’accompagne malheureusement de frais excessivement chers. 

Pourtant, un achat ou un dépôt par carte se fait instantanément. Après la confirmation, vos francs suisses ou votre crypto se trouvent sur votre portefeuille. Un moyen simple et efficace de se placer sur le marché.

Les frais à prendre en compte sont d’au moins 1,99 % et jusqu’à 5,99 %. Comparez les plateformes entre elles grâce à nos tableaux, au début de notre article. 

Par PayPal

Vous souhaitez facilement acheter vos crypto grâce à PayPal ? Cette méthode n’est pas toujours disponible. Utilisez Coinbase ou eToro pour payer avec votre solde PayPal.

L’application permet aussi de payer par carte bancaire sans créer de compte. Une méthode simple et efficace. Les frais sont d’ailleurs moins élevés en passant par PayPal que par un achat via carte bancaire directement.

Notez que vous pouvez retirer vos devises fiat d’un exchange vers votre PayPal.

Plateforme d’échange

Nous vous avons présenté les 5 meilleures plateformes d’échange pour les résidents suisse au début de cet article. C’est le plus simple pour acheter ses premières crypto. Choisissez celle qui vous correspond et créez un compte.

Une vérification d’identité est généralement nécessaire (KYC). Ensuite, vous pourrez déposer et retirer des cryptomonnaies et des devises fiat autant que vous le souhaitez. Enfin, avec des limites très élevées.

Les virements bancaires SEPA sont accessibles sur une plateforme d’échange. Les frais sont les plus faibles. Comptez sur 2 à 3 jours ouvrés pour recevoir votre retrait ou votre dépôt. 

Cash

Acheter des cryptomonnaies en cash peut se faire dans un comptoir d’échange ou avec un distributeur. La plupart ne proposent pas un énorme panel : Bitcoin, Bitcoin Cash et Litecoin. Plusieurs distributeurs se trouvent en Suisse, notamment à Zurich, Neuchâtel ou encore Genève.

Les bureaux de change ne sont pas très nombreux. Il en existe à Neuchâtel, Le Locle et Genève. Si vous êtes perdu et que vous souhaitez des conseils avec une personne physique, un comptoir de change vous sera très utile.

Notez que les frais pour investir dans un bureau de change sont très élevés

Comment déclarer ses revenus liés aux cryptomonnaies en Suisse ?

En Suisse, les revenus liés aux cryptomonnaies sont généralement soumis à l'impôt sur le revenu. Cela inclut les gains en capital réalisés lors de la vente de crypto, ainsi que les revenus de minage.

Pour déclarer vos revenus, vous devrez inclure ces montants dans votre déclaration de revenus annuelle. Si vous avez réalisé des gains en capital en vendant des cryptomonnaies, vous devrez les déclarer dans la section « Plus-values » de votre déclaration de revenus. 

Si vous avez perçu des revenus de minage, vous devrez les déclarer dans la section « Revenus de capitaux mobiliers ».

Il est important de noter que vous êtes tenu de déclarer vos revenus liés aux cryptomonnaies. Prenons un exemple : si vous avez échangé des crypto-monnaies contre des biens ou des services, vous devez déclarer la valeur en francs suisses de ces échanges.

Nous vous recommandons de conserver une documentation détaillée de toutes vos transactions. Cela comprend les dates, les montants et les taux de change utilisés, afin de pouvoir facilement déclarer vos revenus lors de la déclaration.

crypto

Rédacteur pour Crypto-Neet. J'ai commencé à m'intéresser aux cryptomonnaies en 2017, juste avant le bull run de fin d'année. Après avoir réalisé toutes les erreurs de débutant, j'ai décidé de m'intéresser sérieusement à la blockchain, à la DeFi et au trading. C'est aujourd'hui devenu une passion de tous les jours que je partage à travers des articles d'actualités et des reviews vulgarisées. Passionné aussi par la création de contenus, je tente de créer une expérience intéressante et facile à utiliser pour les lecteurs et utilisateurs. Dernièrement, je me spécialise sur l'utilisation de Midjourney pour accompagner nos contenus sur la cryptomonnaie. Je rédige aussi des articles sur Alti Trading et Tradingbeasts. Retrouvez-moi sur X.

splitter