Ouvrir le menu
cryptoneet
notre avis sur la blockchain crypto sui

SUI (SUI)

splitter

La quête de la scalabilité n’est pas prête de s’arrêter, SUI en est la preuve. Très régulièrement, des projets de blockchain de première couche à l’architecture toujours plus innovante voient le jour. L’objectif est souvent de créer un écosystème d’applications décentralisées, mais en affichant des capacités de plus en plus élevées.

Sui fait partie de ces projets qui portent la scalabilité à un tout autre niveau. Par nature, il s’agit d’un concurrent au projet Ethereum. Qu’est-ce que Sui ? Quel est son potentiel ? Est-il intéressant d’investir ? Crypto-Neet répond à toutes vos questions à travers cet article complet. 

crypto

Qu'est-ce que SUI ?

SUI est un projet de blockchain de première couche créé en 2021 par Mysten Labs, dont le mainnet a vu le jour en 2023. Tout comme Aptos, l’équipe de développement est composée d’anciens employés de Meta, qui travaillaient sur leur projet de blockchain, Diem. Cette information explique plusieurs similitudes entre les deux projets, dont nous parlerons lors du fonctionnement du réseau. 

L’architecture de la blockchain de Sui est assez innovante. On retrouve des concepts récurrents lorsque l’on parle de scalabilité, tels que les Graphes Orientés Acycliques (DAG) et la parallélisation des données. Sui, de par sa conception, affiche donc des capacités très élevées. On parle notamment de 125 000 transactions par seconde (TPS). 

Sui a été populaire dès son lancement. L’activité sur le testnet a notamment été entretenue par des rumeurs d’airdrop. Finalement, l’équipe a décidé de ne pas faire ce type de procédure. Ils ont plutôt opté pour une vente précoce de leur jeton à prix préférentiel pour les early adopters. 

Au Q3 2023, le jeton SUI est capitalisé à environ 400 millions de dollars américains. Cela le classe à la 87ème place des cryptomonnaies par marketcap. 

Comment ça fonctionne ?

SUI est une blockchain de première couche basée sur la preuve d’enjeu (PoS). L’une des premières spécificités est que le réseau considère les différentes données comme des “objets”. Le système utilisé différencie deux types d’entités au sein de la blockchain : 

  • Les objets possédés : ils ne peuvent être modifiés et manipulés que par le propriétaire. Il s’agit par exemple des cryptomonnaies présentes sur le portefeuille d’un utilisateur

  • Les objets partagés : il n’y a pas de propriétaire désigné. N’importe qui peut envoyer des données à ce type d’objet, ce qui le modifie. Par exemple, cela correspond à des smarts contracts 

Le premier gain de scalabilité se trouve dans cette spécificité. En différenciant ces deux types d’entités, le réseau différencie également sa manière de les traiter. En effet, l’échange d’objets possédés (un envoi d’actif par exemple), ne nécessite que peu d’informations pour être validé.

 Ainsi, le réseau va différencier les transactions dîtes “communes” des transactions dîtes “complexes”. Le processus de validation sera différent selon la nature de la transaction. 

Pour faire très simple, les transactions communes ne vont pas nécessiter d’ordonnancement et peuvent donc être validés de manière horizontale, en parallèle. Cela permet d’alléger la charge qui pèse sur le réseau, tout en proposant une latence, et un temps à la finalité faibles. 

Les transactions complexes, impliquant des objets partagés, vont être traitées de manière verticale, avec la nécessité d’établir un ordre dans le consensus. Ce processus de validation est le résultat de l’association d’un protocole de consensus du nom de Narwhal (basé sur un DAG), et d’un algorithme de consensus appelé Tusk (qui permet d’établir un ordre). 

Enfin, le langage de programmation Move permet de faciliter le développement d’applications décentralisées sur le réseau. Nous verrons quelques-unes de ces spécificités, plus bas dans l’article. 

À quoi sert le SUI ?

Le SUI est le jeton natif de l’écosystème. À ce titre, il possède de nombreuses utilités : 

  • Frais de transaction : la blockchain SUI étant un réseau de première couche, elle utilise son propre jeton pour payer les frais de transaction. Ces derniers sont ensuite distribués aux validateurs du réseau

  • Preuve d’enjeu (PoS) : les utilisateurs qui souhaitent s’investir dans la sécurisation du réseau doivent mettre sous séquestre des jetons SUI. Leur poids au sein du mécanisme de consensus dépend de la quantité de jetons SUI stakés

  • Gouvernance : la gouvernance du projet est assurée par les détenteurs de SUI via un processus de staking. Là aussi, le poids de vote dépend de la quantité de jetons

  • Vitrine : le jeton SUI est le jeton “vitrine” du projet. Il permet aux investisseurs de s’exposer à la possible adoption de cette blockchain et donc à une prise de valeur du jeton

Est-ce que SUI est une arnaque ?

Non, SUI n’est pas une arnaque. Il s’agit d’un projet de blockchain de première couche innovant. Le réseau principal a été lancé en mai 2023 et est opérationnel. Il accueille déjà de nombreux utilisateurs et de nombreuses applications décentralisées. Le jeton du projet, qui porte le même nom, est capitalisé à environ 400 millions de dollars. Théoriquement, la blockchain SUI pourrait, dans le futur, supporter jusqu’à 500 000 TPS. 

De nombreuses fonctionnalités

Comme nous l’avons expliqué précédemment, le projet SUI possède de nombreuses fonctionnalités qui permettent à sa blockchain d’être particulièrement scalable. Nous allons parler de 3 points spécifiques de cette blockchain : le langage de programmation Move, l’unité de base du réseau et la parallélisation des transactions. 

Le langage de programmation Move

Move est un langage de programmation développé par Meta (anciennement Facebook) pour son projet de blockchain Diem. Sui et Aptos utilisent tous deux ce langage pour le développement des smarts contracts sur leur réseau.

Move a été construit dans l’optique de pallier certains problèmes des langages Solidity et Rust, notamment sur la sécurité. C’est pourquoi, ce langage open-source présente plusieurs avantages : 

  • Langage agnosique : il n’est pas spécifiquement lié à Sui et peut-être utilisé sur d’autres plateformes

  • Vérification du code : Move possède une fonction qui vérifie le code en permanence et détecte les erreurs et les failles. Il s’agit d’un gain de sécurité non-négligeable

  • Move Prover : lors de la conception de ce langage, les développeurs ont utilisé cet outil de vérification. En plus de la sécurité, cela a permis de rendre le langage plus efficace en proposant des temps de création de smart contract plus court 

Les objets comme unité 

Comme nous l’avons abordé précédemment, SUI se base sur une unité composée d’objets. Chaque groupe de données sur le réseau est donc considéré comme un objet. Par exemple, si vous envoyez 10 SUI à un autre portefeuille, d’un point de vue technique, vous envoyez 10 objets avec un numéro d’identification spécifique. 

La distinction des objets (que nous avons vus plus haut dans l’article), entre objets possédés et objets partagés, permet d’augmenter grandement la scalabilité du réseau. C’est également par cette spécificité, que SUI atteint des temps de finalité (time-to-finality) très faibles pour les transactions communes. 

La parallélisation des transactions

La parallélisation des transactions concerne principalement les transactions communes sur le réseau. En effet, le protocole utilisé par SUI permet de se passer d’ordonnancement pour les transactions impliquant l’échange d’objets possédés. De ce fait, il n’est plus nécessaire pour le réseau de traiter les événements dans l’ordre strict où ils se sont déroulés. 

Ainsi, il devient possible de traiter les transactions séparément, ce qui permet la parallélisation des transactions et augmente considérablement la scalabilité. Cela permet également d’éviter un goulot d’étranglement, qui se produit lorsqu'un trop grand nombre de transactions s’accumulent pour être validées. 

Cours du SUI

L’historique du SUI commence par une ICO en mai 2023. À cette période, un jeton SUI est vendu au prix de 0,1 dollar américain. Lors de sa mise sur le marché, quelques jours plus tard, son prix est de 1,2981 $ et monte même à 1,4432 $, ce qui constitue son ATH. 

Sur tout le mois de mai, le jeton SUI va connaître une baisse, l’amenant à 1 dollar à la fin du mois. Ce qui reste toujours 10 fois la valeur du jeton lors de l’ICO. La tendance baissière va se confirmer par la suite. Le jeton atteint le prix de 0,5588 $ juin 2023. 

Malgré une reprise portant le jeton à 0,8684 $ à la fin du même mois, le jeton va reprendre sa tendance baissière. Il atteint le plus bas de son cycle, lors de l’écriture de ces lignes, en août 2023 au prix de 0,5519 $. Un prix qui semble être un point d’entrée intéressant sur SUI. 

Comment est fixé son cours ?

Comme tous les autres actifs numériques, le cours du SUI est fixé par la loi de l’offre et de la demande. Plus les investisseurs cherchent à acheter du SUI (la demande), plus le cours aura tendance à augmenter. De même, plus les investisseurs cherchent à vendre du SUI (l’offre), plus le cours aura tendance à diminuer.

Ce mécanisme permet de comprendre les phénomènes massifs que peuvent connaître les cryptomonnaies, et donc les changements brutaux de prix. Par exemple, une nouvelle encourageante pour l’écosystème influencera les investisseurs vers l’achat, orientant le marché vers une tendance haussière.

De plus, les cryptomonnaies sont facilement accessibles pour leurs détenteurs. Les mouvements de masse sont donc plus récurrents, ce qui explique la volatilité du marché. 

Le jeton SUI possède également une quantité de jetons qui le rend inflationniste sur le moyen terme. En effet, seuls 7,2 % de la quantité de jetons maximale est actuellement en circulation. 

Enfin, les tendances du marché vont impacter le cours du SUI. Lorsque le BTC part à la hausse, c’est tout le marché qui le suit, et SUI n’est pas une exception. 

Faut-il investir ?

Crypto-Neet ne fait pas de conseil en investissement et ne répondra pas à cette question par oui ou par non. Nous allons tout de même vous faire part de notre avis et de notre décision concernant SUI. 

Il est indéniable que SUI apporte avec lui un certain nombre d’innovations technologiques qui lui permettent d’afficher une forte scalabilité. Cependant, les capacités ne suffisent pas à faire l’adoption d’un réseau. Il ne sert à rien d’avoir une blockchain capable de supporter théoriquement 500 000 TPS, si l’activité réelle n’est que de quelques dizaines. 

Pour rencontrer une adoption croissante, SUI doit réussir un coup de maître en termes de marketing. En effet, la tâche est loin d’être évidente, tant le secteur des blockchains de première couche est surchargé. Même dans sa singularité technologique, SUI doit faire face à la concurrence d’Aptos, très proche sur le papier. 

Du fait de tous ces éléments, nous avons décidé de faire l’impasse sur l’investissement SUI pour le moment. Nous allons attendre de voir des premiers signes d’expansion de l’écosystème pour passer peut-être à l’action. 

Conseils pratiques

Avant d’investir sur le marché des cryptomonnaies, notre rédaction a quelques conseils à vous partager : 

  • Faites toujours des recherches sur les projets avant d’investir. C’est une règle d’or de l’investissement dans le secteur des actifs numériques. N’hésitez pas à consulter la documentation officielle afin de construire votre propre avis

  • Diversifiez votre portefeuille. Ce conseil permet de rendre votre capital investi plus résilient. Par exemple, décidez de ne pas investir plus de 5 % de votre capital sur des projets comme SUI 

  • La technique du DCA permet d’acheter des actifs en minimisant l’impact de la volatilité de leur prix. N’hésitez pas à lire notre guide pour en apprendre plus sur cette technique

  • Le stockage des actifs numériques peut-être à risque. La solution proposée par les cold wallet est la plus sécurisée à ce jour

Avis et prévision sur le prix et le projet

Notre avis est donc assez mitigé au sujet de SUI. Nous avons saisi la base technologique solide que présente le projet. Cependant, notre expérience nous a montré que cela est loin d’être suffisant pour qu’une blockchain connaisse le succès.

Sur ce marché très concurrentiel des blockchains de première couche, des projets promettant des capacités toujours plus élevées voient le jour. Au milieu de tout cela, SUI n’est qu’un projet parmi tant d’autres. Les conditions de son adoption résident dans sa capacité à sortir du lot, autrement que par une simple scalabilité élevée. 

Le SUI étant un actif récent avec peu d’historiques, il est difficile de faire des prévisions. Voici tout de même notre vision de l’évolution du prix du jeton : 

  • À court terme : entre 0,55 $ et 0,75 $ 

  • À moyen terme : entre 0,8 $ et 1,25 $ 

  • À long terme : entre 1,5 $ et 2,3 $ (pendant le bull run). Selon l’intensité du bull run, il se peut que SUI approche même des 3 $

L’avis des médias

Nous sommes partis à la recherche des avis des médias spécialisés au sujet de SUI. 

Gagarin.news a un avis plutôt positif au sujet de SUI. Cependant, ils mettent en garde les investisseurs sur les tokenomics, et notamment l’unlock de grandes quantités de jetons. Beaucoup de jetons SUI devraient être libérés en novembre 2023 et mai 2024. Cela permet donc d’anticiper des possibles mouvements de prix pour SUI. 

View post on Twitter

Nous avons également recueilli l’avis d’un utilisateur du nom de lastpiecenft sur Twitter/X. Il explique qu’il ne voit pas le jeton revenir à son ATH, atteint lors de la découverte de prix initiale. Un des facteurs qui influencent cette réflexion est la forte inflation du jeton, élément qu’on retrouve dans l’avis de Gagarin.news. 

Comme vous le savez, recueillir l’avis des médias et des utilisateurs peut être intéressant pour confronter sa propre opinion. Cependant, il ne s’agit pas d’une méthode fiable pour vos recherches. En premier lieu, il est préférable de faire vos propres recherches (DYOR), dans la documentation officielle du projet. 

Comment en obtenir ?

La manière la plus simple pour en obtenir est de passer par une plateforme d’échange de cryptomonnaie centralisée. À l’aide d’une carte bancaire ou d’un virement SEPA, vous pouvez facilement acheter des SUI et les obtenir en seulement quelques minutes. Nous vous proposons 3 plateformes dans la partie suivante. 

Il est également possible d’obtenir des SUI par le processus de staking lié au mécanisme de consensus du réseau. Cette option nécessite d’avoir déjà des SUI en votre possession. Nous vous en parlerons plus longuement dans la partie dédiée. 

La meilleure plateforme pour en acheter

Binance

Binance est une plateforme d’échange de cryptomonnaie créée par Changpeng Zhao, surnommé CZ, en 2017. Elle se classe à la première place des exchanges par volume d’échange quotidien. Son succès est lié à la polyvalence de la plateforme, qui s’adresse à tout type d’utilisateurs. En effet, l’interface est accessible, les frais relativement bas, et le catalogue d’actifs intéressant. De plus, elle est enregistrée en tant que PSAN (Prestataires de Services sur Actifs Numériques) en France. 

Il est possible d’acheter des SUI sur Binance à l’aide de l’USDT, du BTC, du TUSD, du BNB, ou encore de l’EURO. 

Voici un petit guide pour vous aider : 

  • Connectez-vous ou créez un compte sur Binance 

  • Cliquez sur “Binance Convert” dans la partie “Trader”

  • Choisissez la monnaie FIAT ou la crypto à échanger avec du SUI

  • Vous n’avez plus qu’à confirmer l’opération. Vous recevrez vos SUI en quelques secondes

KuCoin

KuCoin est une plateforme d’échange de cryptomonnaie centralisée qui a également vu le jour en 2017. Elle se situe dans le top 5 des plateformes par volume d’échange quotidien. Elle doit sa popularité à son catalogue de plus de 750 actifs numériques. Cela permet d’accéder à des cryptomonnaies de faible capitalisation boursière. L’exchange s’adresse donc à des investisseurs un peu plus expérimentés. 

Il est possible d’acheter des SUI sur KuCoin à l’aide de l’USDT.

Voici un guide pour y parvenir : 

  • Se connecter ou créer un compte sur la plateforme

  • Cherchez le SUI dans le catalogue de l’application et cliquez sur le bouton “Trading” en sélectionnant la pair USDT/SUI

  • Il ne vous reste plus qu’à échanger vos stablecoins contre des SUI

Coinbase

Coinbase est un exchange centralisé qui a vu le jour aux Etats-Unis. Cette nationalité est assez rare au vu de la forte régulation du pays. Coinbase a même fait le choix d’entrer en bourse, ce qui est également inhabituel. La plateforme se classe également dans le top 5 par volume d’échange quotidien. Elle est particulièrement accessible aux débutants, mais les frais sont légèrement plus élevés que la moyenne du marché. 

Il est possible d’acheter des SUI sur Coinbase à l’aide de l’USD.

Voici un petit guide pour vous accompagner : 

  • Se connecter ou créer un compte sur la plateforme

  • Allez dans l’onglet « Échanger » puis cherchez la cryptomonnaie SUI

  • Il ne vous reste plus qu’à échanger votre monnaie fiduciaire contre des jetons SUI, au prix du marché ou à un prix ultérieur grâce aux ordres

Comment staker des SUI ?

Il existe actuellement deux solutions afin de participer à la preuve d’enjeu du réseau SUI : 

  • Devenir délégateur : la délégation permet de staker des SUI, qui vont s’ajouter à celui d’autres délégateurs au sein d’une pool, gérée par un validateur. Cette façon de procéder est très simple, et nécessite peu de pré-requis. Vous percevez des récompenses proportionnelles à votre part dans la pool, qui elle-même reçoit une partie des récompenses du validateur. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de SUI 

  • Devenir validateur : gérer un nœud validateur sur la blockchain SUI est très difficile. En effet, au-delà de devoir se former sur la partie théorique, il est nécessaire de posséder 30 millions de SUI. À l’écriture de ces lignes, au Q3 2023, cela correspond à plus de 15 millions de dollars. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la documentation officielle sur les nœuds validateurs

Comment miner des SUI ?

Il n’est pas possible de miner des SUI. En effet, le minage est le nom donné au processus de sécurisation des blockchains basées sur la preuve de travail (PoW) comme Bitcoin ou Litecoin. SUI est un réseau basé sur la preuve d’enjeu (PoS). De ce fait, pour participer à la participation de ce type de réseau, il est nécessaire de passer par un mécanisme de staking. 

Avantages et inconvénients

Le projet SUI présente des avantages et des inconvénients.

Avantages : 

  • Technologie solide : la technologie mise en place par SUI est très solide. Il y a plusieurs innovations, à la fois dans l’architecture du réseau et au niveau du mécanisme de consensus

  • Capacités importantes : de par ces spécificités techniques, le réseau SUI affiche des capacités importantes. Théoriquement, la blockchain pourrait être capable d’atteindre 500 000 TPS et un temps à la finalité de seulement quelques secondes pour les transactions communes

Inconvénients : 

  • Secteur très concurrentiel : le secteur des blockchains de première couche, souhaitant devenir des écosystèmes de DApps, est extrêmement concurrentiel. On peut notamment citer Ethereum, Solana, Avalanche, et bien d’autres encore

  • Conditions pour l’adoption difficiles : de par la concurrence mais également l’état actuel du marché, les conditions d’adoption sont difficiles pour SUI. En effet, le Move est un nouveau langage, qui, bien qu’innovant, crée une barrière pour les développeurs venant d’Ethereum. De plus, la suprématie d’Ethereum ne semble pas vouloir prendre fin, malgré des problèmes de scalabilité lors des périodes de forte activité

  • Centralisation des validateurs : pour gérer un nœud validateur sur SUI, il est nécessaire de mettre en jeu près de 30 millions de jetons. Cette quantité astronomique est une barrière à l’accessibilité du commun des mortels. Malgré la présence d’un processus de délégation, cela crée tout de même de la centralisation

Notre avis final sur le SUI

Ainsi, SUI est un projet de blockchain de première couche, dont l’innovation technologique lui permet d’afficher des capacités impressionnantes. Théoriquement, le réseau est capable de faire face à une adoption massive. Encore faut-il que cette adoption puisse avoir lieu. 

Malheureusement, rien n’est moins sûr à l’heure actuelle. La forte concurrence, et l’arrivée constante de nouveaux projets toujours plus efficaces, rendent la tâche très difficile pour SUI. Pour se démarquer, il faut parvenir à rendre l’écosystème attractif, que cela soit pour nous autres utilisateurs, comme pour les institutions. 

Pour le moment, rien n’indique que SUI est sur la bonne voie pour y parvenir. Un travail très important est encore à entreprendre pour espérer se hisser dans le top de sa catégorie. C’est pourquoi, nous avons décidé de patienter, et de ne pas investir pour le moment. 

crypto
mask

Quelle est la meilleure plateforme pour acheter du SUI ?

Chevron
mask

Qui a créé le projet SUI ?

Chevron
mask

Est-ce que le SUI est une arnaque ?

Chevron
mask

Pourquoi investir dans le SUI ?

Chevron

J'ai découvert la technologie blockchain et le monde des actifs numériques il y a plus de deux ans maintenant. Démarrant comme un simple investisseur, j'ai ensuite décidé de m'essayer à l'expérience de l'entrepreneuriat en créant mon propre projet NFT. Aujourd'hui, j'allie deux de mes passions que sont l'écriture et le web3, en tant que rédacteur pour CryptoNeet. Vous pouvez me retrouver sur twitter.

splitter