Ouvrir le menu
cryptoneet
Guide des exchanges décentralisés

Guide des DEX

splitter
Richard "Ororys"Ric
par Richard "Ororys"Article publié le 31 janvier 2024

En vous aventurant un peu plus dans l’industrie des cryptomonnaies, vous allez découvrir le monde dense et complexe de la finance décentralisée (DeFi). Les DEX ou Decentralized Exchanges sont des piliers incontournables de ce secteur. 

Qu’est-ce qu’un DEX ? Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle solution ? Si l’on ne fait pas de recherches, il peut être difficile de répondre à toutes ces questions. C’est pourquoi, CryptoNeet a décidé de vous accompagner dans votre aventure, en rédigeant un guide sur les DEX. 

Guide des exchanges décentralisés
crypto

C'est quoi un DEX (exchange décentralisé)

Le terme DEX signifie Decentralized Exchange. En français, cela donne plateforme d’échange de cryptomonnaies décentralisée. On oppose ce type de solution aux CEX ou Centralized Exchange. 

L’objectif de ces plateformes va être identique : permettre aux utilisateurs d’échanger leurs cryptomonnaies pour d’autres cryptomonnaies. Cependant, les CEX vont le faire de manière centralisée, avec l’aide d’un tiers de confiance (l’entreprise derrière la plateforme). 

Pour les DEX, la solution s’émancipe totalement des tiers de confiance. Les plateformes vont fonctionner de manière autonome, en mettant en relation les utilisateurs souhaitant faire des échanges. Il s’agit d’un système de pair-à-pair, permis grâce à l’utilisation de smarts contracts. 

Les smarts contracts sont des contrats de code automatisés. Ils vont notamment permettre de faire fonctionner des pools de liquidité. Contrairement au CEX, cette liquidité est directement apportée par les utilisateurs, qui, en échange, perçoivent une partie des frais de transactions. 

Avantages et inconvénients des DEX

Les DEX présentent de nombreux avantages notamment en comparaison aux CEX. Cependant, on compte également quelques inconvénients. Nous avons élaboré une liste non-exhaustive ci-dessous. 

Avantages des DEX

  • Possession des cryptomonnaies : contrairement aux CEX, qui gardent la responsabilité du stockage de vos actifs, avec les DEX vous avez réellement la possession de vos cryptomonnaies

  • Catalogue fourni : les DEX donnent accès à l’échange avec de très nombreuses cryptomonnaies. En effet, les jetons qui se lancent dans un écosystème vont créer une pool de liquidité sur un DEX. Pour accéder à des cryptos à faible capitalisation boursière, à un stade précoce de développement, il n’y a rien de mieux que ces exchanges

  • Absence de tiers de confiance : comme vous l’avez compris, le fonctionnement des DEX leur permet de s’émanciper des tiers de confiance. Cette absence de centralisation permet de pouvoir effectuer des échanges qui ne sont pas soumis au contrôle d’une entité centralisée

  • Absence de KYC : bien souvent, les DEX, contrairement aux CEX, ne demandent pas de KYC. Un excellent moyen donc si vous souhaitez effectuer des swaps sans passer par une vérification d’identité

Inconvénients des DEX

  • Accessibilité des DEX : un point négatif du DEX est son accessibilité. Dans la grande majorité des cas, pour pouvoir l’utiliser, il faut se munir d’un portefeuille non-custodial. Il faut ensuite le configurer pour accéder à la blockchain désirée. Une barrière à l’entrée qui n’existe pas sur les CEX

  • Frais de réseau : vous l’avez compris, les DEX opèrent sur des blockchains. D’un réseau à l’autre, les frais peuvent être très élevés, notamment en cas de gas wars. Cela peut représenter un coût conséquent qu’il faut prendre en compte 

  • Liquidité : certaines paires de cryptomonnaies sur les DEX vont manquer de liquidité. C’est notamment le cas des jetons lancés récemment. Dans ce cas, il est possible que vous ne puissiez pas vendre la totalité de vos jetons, ou avec un fort impact sur le prix

Les différents types de DEX

Bien que les exchanges décentralisés fonctionnent globalement de la même manière, on retrouve tout de même des différences. On va aborder plus en détails les Automated Market Makers, les Exchanges avec carnets d’ordres et les agrégateurs de DEX.

Les Automated Market Makers (AMM)

Il s’agit des plateformes qui proposent des “marchés automatisés”. Il faut comprendre ici que le fonctionnement ici ne va pas dépendre d’un ordre d’achat ou d’un ordre de vente. L’AMM est le fonctionnement de DEX le plus répandu.

Il se base sur les pools de liquidité décentralisés que l’on a décrit plus haut. En clair, ils utilisent la technologie des smarts contracts pour créer des intermédiaires entre l’acheteur et le vendeur.

Cet intermédiaire est la pool de liquidité, et elle repose sur l’apport de liquidité par les utilisateurs. En échange, les utilisateurs sont récompensés par une partie des frais prélevés lors de l’échange. Le fonctionnement des AMM est donc automatique, et ne nécessite pas la pose d’un ordre d’achat ou de vente pour fonctionner de pair-à-pair. 

Exchanges avec orders book (carnet d'ordres)

Contrairement au précédent, les exchanges avec orders books ne sont pas réellement automatisés. Ils vont plutôt servir de plateforme de mise en relation entre les acheteurs et les vendeurs.

Vous souhaitez acheter une cryptomonnaie ? Vous posez un ordre d’achat, et attendez qu’un utilisateur accepte de vendre au prix proposé. Le fonctionnement est identique si vous posez un ordre de vente sur un actif. Cette méthode limite les frais et est souvent moins onéreuse que la précédente, cependant, elle est souvent plus longue. 

Les agrégateurs de DEX

On retrouve également des plateformes dont le rôle est de regrouper les différentes données issues des DEX. Leur objectif est d’être une plateforme qui réunit toutes les autres, pour faciliter les échanges pour les utilisateurs. 

Au niveau du fonctionnement, tout fonctionne par le biais d’algorithmes et d’oracles. Lorsque vous allez faire un “swap” sur un agrégateur, ce dernier va interroger les prix d’échanges auprès des différents DEX. Il vous proposera alors le chemin le moins coûteux pour votre échange, en fonction des retours qu’il aura obtenu. Un bon moyen de minimiser les coûts

Pourquoi utiliser un exchange décentralisé (DEX) au lieu d'un Centralised Exchange (CEX)

La comparaison entre les DEX et les CEX a été constante dans notre article. Les exchanges décentralisés présentent de nombreux avantages que les CEX n’ont pas, et vice-versa. Voyons leurs différences sur 4 points importants. 

Variété des tokens listés sur les DEX

Sur les DEX, vous retrouverez un nombre impressionnant de cryptomonnaies. Étant donné leur fonctionnement, les projets n’ont pas besoin d’attendre une décision de listing pour être disponible à l’échange. En effet, il suffit à un projet de créer sa propre pool de liquidité sur la plateforme, afin de rendre son jeton disponible au swap. 

Bien que cela soit très intéressant, afin d’accéder à des cryptomonnaies de manière précoce, cela peut présenter de nombreux risques. Beaucoup d’arnaques existent et il est parfois difficile de les détecter. Nous vous recommandons donc une grande prudence lorsque vous achetez une cryptomonnaie non-vérifiée, à faible capitalisation boursière. 

Possession des fonds sur les DEX

Pour se connecter et utiliser un exchange décentralisé, vous devez vous munir d’un portefeuille non-custodial. Cela peut paraître plus compliqué pour certains, notamment en comparaison à un CEX.

Cependant, cette méthode a le mérite de vous laisser le contrôle total de vos actifs numériques. Vous avez la réelle possession de vos fonds. Ce n’est pas le cas sur les CEX, qui se chargent eux même du stockage de vos actifs, et conservent un degré de contrôle sur ces derniers. 

Frais sur les DEX

Les frais sur les DEX sont moins constants que sur un CEX. On en retrouve deux différents types : les frais de la plateforme et les frais du réseau. Les premiers vont dépendre de l’activité sur le swap utilisé. Ils vont permettre de récompenser les utilisateurs qui fournissent de la liquidité à la pool. Évidemment, la plateforme se rémunère également grâce à eux.

Les seconds sont dépendants de la blockchain utilisée. De base, des réseaux comme Bitcoin et Ethereum sont plus chers que d’autres comme Arbitrum et Solana. À cela, s’ajoute la considération de la congestion du réseau (l’activité) et les phénomènes de gas wars. De manière générale, les frais sont plus élevés en utilisant un DEX qu’un CEX. 

Pseudonymat sur les DEX

Les exchanges décentralisés sont basés sur des blockchains. Avec ces plateformes, il n’est pas nécessaire de faire des vérifications d’identité (KYC). Sur le réseau, s’affiche seulement l’adresse de votre portefeuille lors de votre transaction. Ce pseudonymat permet une confidentialité bien meilleure que sur les CEX, très prisée par certains utilisateurs. 

Les plateformes DEX connues

Les DEX ont donc une place centrale au sein de l’écosystème de la finance décentralisée (DeFi). Il en existe de très nombreux, qui vont notamment se différencier au niveau des blockchains prises en charge. Nous avons décidé de vous présenter 5 exchanges décentralisés majeurs afin de vous aider à trouver votre bonheur. 

Uniswap

Uniswap est un exchange décentralisé qui a été créé en 2018. Il est l’un des premiers à avoir été développé et demeure le plus utilisé à ce jour. La plateforme comptabilise plusieurs centaines de millions de dollars de volume chaque jour. 

À l’origine, Uniswap était basé sur Ethereum, mais l’exchange a entrepris une expansion sur plusieurs autres blockchains depuis. Le DEX prend en charge également Arbitrum, Optimism, Polygon, Base, la BNBChain, Avalanche et Celo. 

Uniswap continue d’être développé et amélioré par une équipe particulièrement active. L’avenir de la plateforme est décidé de manière décentralisée, grâce à un système de DAO formé par les détenteurs du jeton UNI. 

PancakeSwap

Tout comme Uniswap, PancakeSwap est un Automated Market Makers (AMM). L’exchange fonctionne donc grâce à des pools de liquidité décentralisés, formés par des fournisseurs de liquidité. À la différence du précédent, PancakeSwap s’est d’abord tourné vers la BNBChain, en étant l’exchange numéro 1 du réseau. 

Depuis, l’exchange a également entrepris une expansion sur : Ethereum, Polygon, zkSync, Arbitrum One, Linea, Base, opBNB et Aptos. PancakeSwap figure toujours dans les exchanges les plus utilisés, mais reste loin derrière Uniswap. 

Traderjoe

Traderjoe est également un AMM (Automated Market Makers) dont le fonctionnement est très proche de celui d’Uniswap. Dernièrement, cet exchange natif d’Avalanche a tenté de se démarquer avec un nouveau modèle de provision de liquidité appelé Liquidity Book. 

Traderjoe reste loin derrière les autres exchanges de cette liste, mais il continue de se développer. On peut le retrouver sur les blockchains Avalanche, Arbitrum, BNB Chain et Ethereum. 

dYdX

dYdX est une plateforme d’échange de cryptomonnaie décentralisée de type carnets d’ordres, créée en 2017. Elle s’est imposée comme le DEX de prédilection pour le trading, avec des fonctionnalités comme les contrats perpetuels et le margin. Elle se place désormais devant Uniswap en volume quotidien.

L’exchange est basé sur la solution de seconde couche Starkware, mais compte prochainement s’implémenter dans l’écosystème Cosmos. Elle continue de faire croître sa popularité, grâce à la diversification des produits comme le staking ou encore des concours de trading. 

SushiSwap

SushiSwap est également un AMM très proche d’Uniswap. En réalité, il s’agit à l’origine d’un fork (copie) de l’autre plateforme. Il est important de noter que PancakeSwap et Traderjoe sont eux-mêmes des forks de Sushiswap, ce qui explique leurs ressemblances. 

Contrairement à ses concurrents, SushiSwap ne s’est pas diversifiée en s’installant sur d’autres réseaux. À la place, ils ont décidé de développer l’offre de produits en proposant un agrégateur de DEX et une marketplace de NFT

Conclusion sur le DEX

L’exchange décentralisé ou DEX est un pilier de la finance décentralisée. Il permet à la fois de faire des échanges classiques, mais aussi d’accéder à des fonctionnalités de trading, sans tiers de confiance. 

Cette solution permet d’assurer une meilleure sécurité, une meilleure confidentialité, et une plus grande transparence des échanges d’actifs numériques. Cependant, on retrouve quelques défauts, comme la nécessité de posséder un portefeuille non-custodial ou encore la fluctuation des frais inhérents. 

On finit avec un mot de prudence. Les DEX sont souvent soumis à des attaques de phishing. Il s’agit de sites qui vont répliquer l’apparence d’une plateforme pour arnaquer les utilisateurs et voler leurs cryptomonnaies. Veillez à toujours utiliser les liens officiels, en passant par exemple, par les réseaux du projet. 

crypto

Mon aventure dans les cryptomonnaies commence au début du bull-run 2021. Je me suis d’abord renseigné sur la technologie blockchain, Bitcoin et Ethereum, par simple curiosité. J’ai rapidement été séduit par l’idéal porté par BTC, et j’ai alors décidé d’investir. Par la suite, je me suis intéressé aux NFTs à travers plusieurs écosystèmes, dont Ethereum, Solana, ou encore Avalanche. La technologie développée par Avalanche m’a convaincu, et j’ai alors décidé de passer de simple investisseur à entrepreneur, en créant mon propre projet NFT.

J’ai toujours aimé écrire et transmettre mes connaissances. J’ai commencé par le faire auprès de ma petite communauté sur Twitter, avec laquelle je partageais mes analyses et mes avis. Aujourd’hui, j’ai l’opportunité d’allier mes deux passions, que sont l’écriture et le web3, en tant que rédacteur pour CryptoNeet. N’hésitez pas à me retrouver sur X/twitter.

splitter